Pollution: raz de marée silencieux

Autour de la Terre Ajouter un commentaire

Allergies, malformations congénitales, baisse de la fertilité masculine, maladie de Parkinson, sclérose en plaques, leucémies, cancers du sein et de la prostate,… La liste des maladies dont la fréquence a progressé au cours des 30 dernières années est impressionnante.
Un nombre croissant de scientifiques craint que ces augmentations ne traduisent la présence d’une menace liée à la contamination chimique de notre environnement.

Entre la fin de la seconde guerre mondiale et aujourd’hui, la production chimique mondiale est passée de 7 à 400 millions de tonnes. Chaque année, l’homme invente près de 300 nouvelles substances qui viennent s’ajouter aux quelque 100’000 déjà recensées. Bon nombre de ces substances se retrouvent dans l’air de nos appartements, dans l’eau de nos lacs et même dans notre sang. Or, on ignore à peu près tout de leurs effets à long terme sur l’environnement et la santé.

La Commission Européenne partage officiellement les inquiétudes des médecins et des défenseurs de l’environnement. Elle a donc lancé un gigantesque chantier législatif dont la but est d’évaluer la toxicité de toutes ces substances chimiques.
Sans surprise, l’industrie chimique européenne pèse de tout son poids dans les négociations en cours pour assouplir au maximum les contraintes du futur système. Et elle y parvient extrêmement bien…

La recherche tâtonne, mais les premiers éléments suggèrent une piste inquiétante: face aux polluants, le plus vulnérable serait le fœtus. De nombreuses substances sont capables de traverser la barrière placentaire. Avant même sa naissance, l’être humain serait donc contaminé par des polluants.

Voir la vidéo sur tsr/Pollution: le raz de marée.
Un article dû à Raffa-Le grand ménage qui a attiré mon attention sur cette vidéo.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion