Comment diviser par 2 sa consommation d’eau avec de petits gestes ?

economiser de leau a la maison

L’eau est une ressource naturelle vitale pour la survie de l’homme. La terre en est recouverte à 75% et pour ce fait, elle est qualifiée de planète bleue. Mais l’eau douce ne représente que 2.5% de l’eau disponible, avec seulement 0.5% accessible en surface.

De plus, la qualité des eaux de surfaces et celles souterraines connaît progressivement un déclin alarmant associé à une sécheresse mondiale très préoccupante. Face à ces différents facteurs, réduire sa consommation d’eau au quotidien est un geste éco-citoyen qui s’impose. Voici donc comment diviser par 2 sa consommation d’eau à travers de petits gestes.

1. Déceler les fuites pour les réparer 

Les fuites d’eau sont l’une des plus grandes sources de gaspillage de l’eau. Par exemple, un robinet qui s’écoule goutte à goutte provoque une perte de 5 litres d’eau par heure et une chasse d’eau qui fuit engendre un gaspillage d’un peu plus de 600 litres d’eau par jour.

Ces pertes en eau journalières représenteraient la consommation d’une famille de quatre personnes au moins. Il est donc important de détecter les fuites aux niveaux de vos installations afin de réparer ses dernières et limiter la hausse de vos factures énergétiques.

fuite dun robinet economie deau
fuite dun robinet economie deau

Pour repérer des fuites dans votre maison, l’une des méthodes les plus simples est de relever votre compteur le soir avant de dormir. Le lendemain, si les chiffres inscrits sur votre compteur diffèrent de ceux qui ont été relevés la veille alors que personne n’a fait usage de l’eau au cours de la nuit, vous devriez rechercher une fuite. De plus, pour prévenir les fuites, il est recommandé de procéder à une vérification régulière des fonctions et de l’état de vos chasse-eau ainsi que des robinets.

2. Privilégier les douches aux bains 

L’eau est une ressource précieuse qui exige un usage responsable afin de pallier des problèmes d’ordre écologique. Un bain en dépit de ses nombreux bienfaits nécessite entre 150 et 200 litres d’eau à l’opposé de la douche qui procure presque les mêmes avantages avec deux voire trois fois moins d’eau.

En effet, pour une douche au cours de laquelle l’eau est coupée lorsque vous vous savonnez, vous utiliserez pratiquement 20 litres d’eau contre 60 litres pour une douche sans interruption intermittente de l’eau. A l’heure où une prise de conscience par rapport à la fragilité de la planète ainsi que l’assèchement des ressources naturelles est primordiale, prendre une douche devient un geste responsable pour contribuer à la préservation de la terre.

Effet domino, réduire la consommation d’eau en prenant des douches concourt également à la réduction du coût de vos factures énergétiques (électricité ou gaz nécessaire pour l’eau chaude).

prendre une douche plutot quun bain
prendre une douche plutot qu’un bain

3. Mettre des économiseurs d’eau sur tous vos robinets 

L’eau est une denrée rare et de plus en plus convoitée qu’il est capital d’utiliser avec beaucoup de ménagement. Aux quotidiens, les gaspillages d’eau sont monnaie courante, et ce, le plus souvent à cause des fortes pressions d’eau des robinets qui engendre une surconsommation inutile.

Pour baisser cette consommation dans l’optique de sauvegarder les ressources en eau, il est recommandé d’équiper vos robinets en dispositifs économes. Ces derniers sont de petits accessoires peu onéreux qui réduisent le débit de l’eau des robinets, ce qui permet de limiter au maximum le gaspillage. Cependant, il existe différents types d’économiseurs d’eau.

https://pin.it/4YTmZBP

Le réducteur de pression 

C’est un dispositif autonome pourvu d’un nanomètre dont l’installation se fait avant la mise en place du système de distribution d’eau. Il est abouché au tuyau afin de réduire la pression de l’eau qui y circule. À cet effet, il abaisse le débit de l’eau de 30% en diminuant de moitié la pression initiale de l’eau dans le tuyau. C’est un excellent allié pour faire des économies d’eau. Concrètement : vous ne sentirez presque pas la différence, alors que vous économiserez un tiers de l’eau !

Les mousseurs hydro-économe 

Encore appelé aérateur, les mousseurs sont de minuscules accessoires qui sont installés sur les robinets. Ils sont adaptés pour les lavabos ainsi que les éviers. Ces réducteurs de débit insufflent de petites bulles d’air dans l’eau qui jaillit, ce qui permet de faire 30, voire 50% d’économie en eau. En effet, les mousseurs rabaissent le débit des robinets sans réduire la pression de l’eau dans les canalisations.

Ainsi, votre eau coulera suivant un débit adéquat de 6 à 8 litres par minute contre 12 litres par minute au préalable. Toutefois, la baisse du débit est presque imperceptible, vous donnant l’impression d’utiliser la même quantité d’eau qu’au début. C’est un appareil qui joue sur l’illusion des sens.

Les pommes de douche économique 

Ce sont des pommes de douche avec aérateur qui ont tendance à comprimer l’eau qui s’éjecte sous la pression en de fines gouttelettes. Le débit de l’eau est ainsi diminué. Il passe de 20 litres par minute pour une pomme de douche conventionnelle à 8 ou 10 litres par minute. Ceci favorise une économie de 50% d’eau tout en conservant la qualité de confort initiale. En effet, ces pommes de douche, encore qualifiées de système de turbulence, fractionnent les gouttes d’eau en y inoculant de l’air, ce qui vous procure la sensation d’utiliser la quantité habituelle d’eau.

Les robinets mitigeurs et thermostatiques 

Les robinets mitigeurs sont des dispositifs économiques conçus spécifiquement pour les éviers. Il s’agit de robinets dotés d’une commande qui aide au réglage du débit et de la température de l’eau. À l’opposé, les robinets thermostatiques sont idéaux pour les baignoires et les douches. Ils disposent d’une paire de poignées dont l’une permet d’ajuster le débit de l’eau tandis que l’autre régularise la température de l’eau. Ces deux accessoires permettent de limiter la surconsommation d’eau engendrée par les mélangeurs classiques à deux robinets. Ils sont généralement à l’origine d’une économie de 10 à 30% d’eau.

Stop-douche 

Il s’agit d’un dispositif qui permet d’interrompre l’arrivée d’eau durant le temps où vous faites usage du savon, et ce, sans altérer la température de l’eau. Ce petit appareil est inséré entre le robinet et le tuyau. Il génère essentiellement une baisse de consommation de l’eau lors des douches. Il est particulièrement requis pour les douches non équipées de mitigeurs.

4. Économiser l’eau des toilettes 

Les toilettes consomment habituellement énormément d’eau. La consommation moyenne des WC est estimée à 40% de la consommation totale d’une famille au quotidien. Pour une chasse d’eau tirée d’environ, 10 litres d’eau potable sont envoyés dans les toilettes et près de 18 litres d’eau pour les modèles de WC énergivores. Afin de réduire cette consommation excessive d’eau qui encombre le coût de vos factures, de petits gestes sont requis.

Faire une chasse aux fuites

Essayer d’économiser de l’eau en présence d’une fuite est une opération vaine. Vous devez donc vous assurer régulièrement du bon fonctionnement de votre chasse d’eau pour optimiser vos objectifs en matière d’économie d’eau des WC. Après avoir confirmé l’existence d’une fuite grâce à votre compteur, vous aurez à identifier et à réparer la fuite.

À cette étape, la fuite peut être soit apparente avec le robinet qui goutte près du flexible, soit ambigu avec l’eau qui glisse des parois des toilettes. Dans ce dernier cas, vous devez mettre du colorant dans la cuve de vos toilettes. La fuite est confirmée lorsque les parois sont colorées au bout d’un moment.

Par ailleurs, pour diminuer le flux d’eau inutile la nuit et durant vos absences, vous devez couper l’arrivée d’eau dans les robinets d’eau froide dans l’intervalle de temps consacré à la réparation des WC.

Mettre une bouteille d’eau au sein du réservoir 

Ce système consiste à déposer une ou deux bouteilles d’eau dans le réservoir de vos toilettes afin de réduire la contenance de ce dernier. Le flotteur de vos WC s’affaisse ensuite, ce qui permet à votre réservoir de recueillir 7.5 litres d’eau à la place des 10 litres d’eau routiniers. Toutefois, l’installation de brique d’eau qui peut potentiellement se désintégrer au contact de l’eau est à proscrire, car elle risquerait de bloquer l’ensemble du mécanisme.

Ajuster la position du flotteur des WC 

Pour optimiser la réduction de l’eau dans les réservoirs de vos WC, vous avez la possibilité de régler le flotteur de vos toilettes. Il suffira de positionner le flotteur au niveau le plus bas pour faire un retranchement d’eau supplémentaire. Vous y gagnerez quelques précieux litres d’eau.

Installer les systèmes économiseur d’eau pour WC 

Ce sont de petits équipements pratiques qui garantissent la réduction de votre consommation en eau dans les toilettes. Peu onéreux, ils sont très simples à installer. Cependant, ces matériaux anti-gaspillage se déclinent en plusieurs variétés, ce qui vous permet de faire un choix en fonction de vos besoins.

Un éco-sac WC 

Ce sont des poches en plastique qui sont mises en place dans les réservoirs des WC. En effet, le sac économique est fixé au WC grâce à un crochet. Il sert à capter une section de l’eau reçue par le réservoir quand la chasse est tirée. Avec une capacité d’un litre, il vous aide à économiser généralement 2 litres d’eau à chaque fois que la chasse est tirée. C’est un investissement très rentable sur le long terme.

Les plaques ECO-WC 

Il s’agit de plaquettes en PVC recyclables, très efficaces, qui assurent une diminution de la consommation en eau des toilettes d’environ 30, voire 40% d’eau. Les plaques ECO-WC sont d’excellents matériaux écologiques qui sont placés au bout de la cuve des toilettes et servent de barrage au réservoir de ces dernières. En effet, ils atténuent le débit de l’eau à chaque évacuation d’eau tout en retenant l’excédent d’eau habituellement dilapidé.

Les économiseurs stop-eau 

Le stop-eau WC est un matériau performant qui s’intègre aux mécanismes des toilettes afin d’effectuer un dosage au litre près de l’eau employé à chaque fois que la chasse d’eau est tirée. Il favorise l’éviction du gaspillage d’eau en vous accordant la possibilité d’utiliser le litre d’eau approprié pour vos besoins.

La chasse d’eau double commande 

Ce système ergonomique et très économique permet de baisser de moitié votre consommation en eau. Il est caractérisé par une double touche qui abolit le gaspillage de l’eau en régularisant le débit de l’eau. De plus, vous pouvez régler le volume d’eau à chaque emploi. Ainsi, pour une faible quantité d’eau, une légère pression de la touche est suffisante contrairement à la grande pression qui dégage le volume maximal d’eau.

5. Utiliser un lave-vaisselle 

Le lave-vaisselle constitue l’un des appareils électroménagers les plus écologiques. Il consomme moins d’eau et d’énergie que lors d’un lavage de la vaisselle à la main.

Une lave vaisselle permet une économie de 35 litres d’eau en moyenne contrairement à une vaisselle à la main. Il réduirait ainsi votre consommation d’eau de 75%, voire pratiquement 85% d’eau. De plus, sur le plan énergétique, il assimile en général un kilowatt d’énergie électrique par heure contre 2.5 kilowatts d’énergie par heure pour le chauffage de l’eau nécessaire au lavage à la main.

6. Faire un usage judicieux de la machine à laver 

Une machine à laver classique fonctionne en utilisant 40 ou 80 litres d’eau par cycle. Or de petits gestes pourrait contribuer à la diminution de cette consommation en eau, d’autant plus que la lessive est une activité inévitable qui se fait de façon régulière. Il s’agit de :

  • Choisir une classe d’économie d’eau élevée à l’achat
  • Privilégier un programme de lavage court
  • Faire des lavages à froid
  • Bien remplir la machine
  • Utiliser des lessives et adoucissant écologiques
  • Sécher à l’air libre
  • Trier le linge

Ces différentes techniques permettent non seulement de diminuer la consommation énergétique, mais aussi de réduire de 30% la consommation en eau.

7. Réduire les doses de détergents ou lessives utilisés 

Les détergents et autres lessives ont un réel impact sur les ressources naturelles en eau. En effet, lorsque après le nettoyage, ils sont rejetés dans les égouts, ils peuvent atteindre la nappe phréatique qu’ils fragilisent. De plus, les détergents contaminent les cours d’eau, ce qui crée l’assèchement des plantes côtières ainsi que la disparition des animaux aquatiques.

Un détergent avec un dosage maximal nécessite énormément d’eau pour le nettoyage de la mousse. De ce fait, il est recommandé de modérer la dose de détergents employée au cours du nettoyage de votre maison pour paliers à toutes ces conséquences désagréables. L’idéal, cependant, est d’utiliser un détergent écologique conçu avec des tensio-actifs biodégradables.

consommer leau du robinet
consommer l’eau du robinet

8. Privilégier l’eau de robinet à l’eau de bouteilles 

Boire de l’eau de robinet est un geste indubitablement éco-responsable. En effet, un seul litre d’eau embouteillé est souvent le résultat d’un gaspillage de deux à trois litres d’eau. De plus, l’eau issue du robinet est l’un des produits alimentaires les plus contrôlés au monde. Elle est plus écologique et moins coûteuse que l’eau en bouteille, sans parler des micro-plastiques présents dans les bouteilles, et qui n’existent pas dans le cas d’une consommation d’eau du robinet.

9. Utiliser un récipient pour laver les aliments 

Couper l’eau en se lavant les dents, les mains ou en se savonnant le corps est indispensable pour éviter le gaspillage d’eau. C’est pour cela qu’il est aussi recommandé de laver vos aliments dans un grand saladier afin d’éviter de faire couler inutilement l’eau pendant tout un nettoyage. Cette méthode vous permet aussi de rentabiliser votre consommation en réutilisant cette eau pour arroser votre potager par exemple.

Vous pouvez également réutiliser vos eaux de cuisson dans le but de garantir plus d’économie d’eau en cuisine.

10. Récupérer l’eau de pluie 

L’eau potable est requise uniquement pour 5% de nos besoins quotidiens d’eau. En ce qui concerne le reste, vous pouvez simplement utiliser de l’eau de pluie. À cet effet, l’eau de pluie peut être employée pour arroser votre jardin, nettoyer votre pelouse ou encore votre voiture.

De plus, en fonction du niveau de filtration, vous pouvez l’utiliser par ailleurs aux toilettes, à la cuisine ainsi qu’à la douche. La récupération de l’eau de pluie en plus de favoriser une grande préservation des ressources en eau permet de réduire les risques d’inondations ainsi que leurs conséquences catastrophiques.

Vidéo : comment faire des économies d’eau ?

Partager cet article: