Plantes anti moustiques : lesquelles choisir ? 

Close-up of mosquito sucking blood from human arm.

Marre de vous faire piquer par des moustiques dès que vous mettez le nez dans votre jardin ? Il faut dire que depuis quelques années maintenant, le petit moustique que nous trouvions en France nous manquerait presque, tant il a été remplacé par son horripilant cousin : le moustique tigre.

Ses piqures grattent énormément et il est présent par tous les temps, ce qui en fait un réel nuisible d’un point de vue humain ! Cerise sur le gâteau, les premiers cas de paludisme sont apparus en France suite à des piqûres.

Le paludisme est une pathologie parasitaire à l’origine d’une endémie sur le plan mondiale. Elle est causée par la transmission et la multiplication d’un hématozoaire, plus spécifiquement le plasmodium dans l’organisme par le biais des moustiques. La prévention primaire consiste à éviter au maximum le contact entre l’agent vecteur et l’organisme humain.

À cet effet, plusieurs moyens sont recommandés, comme l’utilisation de moustiquaires à longue durée d’action ainsi que les traitements préventifs. Dans la prévention mécanique, les plantes anti moustiques sont un atout non négligeable. Quelles sont les plantes anti-moustiques à choisir dans l’arsenal de plantes existantes ?

Les plantes aromatiques citronnées 

Les moustiques, au-delà d’être des vecteurs de maladies, altèrent la qualité des sommeils nocturnes par leur bourdonnement insupportables. Ils sont aussi responsables à travers leurs piqûres de prurits corporels, d’apparitions de boutons ainsi que de douleurs pouvant être particulièrement désagréables.

Les plantes aromatisées à la citronnelle sont reconnues comme d’excellents répulsifs contre les moustiques. Elles représentent l’une des solutions naturelles idéales pour éloigner ces nuisibles. Par ailleurs, ces plantes se déclinent en plusieurs variétés, vous offrant ainsi un large panel de choix.

La citronnelle 

La citronnelle du nom scientifique Cymbopogon citratus est une espèce de la famille des graminées, adulée pour ses nombreuses vertus. C’est la plante anti-moustique la plus réputée pour son efficacité indéniable, et ce, grâce à son odeur citronnée due à la citronellol qu’elle renferme qui est insupportable pour les moustiques.

L’implantation de ce répulsif remarquable dans votre maison ou à proximité de vos terrasses vous permet de profiter pleinement de votre domicile lors des dîners aux chandelles ainsi que de belles soirées d’été. Cependant, le Cymbopogon citratus est une plante tropicale qui n’adhère pas aux climats froids. Dans ce cas de figure, vous pouvez opter pour son huile essentielle ou utiliser d’autres variétés de cette plante comme alternative.

citronnelle anti-moustique
citronnelle anti-moustique

La Mélisse citronnelle 

La Melissa officinalis aurea encore dénommée herbe au citron, a des propriétés identiques à celle de la citronnelle. Elle s’apparente à la menthe avec un feuillage hallucinant aux effluves fortement citronnés. C’est une alliée impitoyable pour lutter efficacement contre les moustiques. La Mélisse peut se planter au sein d’un jardin ou encore mieux, reposer dans un pot au bord de vos fenêtres pour potentialiser leurs actions.

Elle se développe normalement dans n’importe quel type de terre, que ce soit à l’ombre ou en plein soleil. De plus, contrairement à la citronnelle, la Mélisse est une plante vivace qui s’adapte à tous les climats. Elle a la capacité de se répandre à travers votre jardin, plus spécifiquement dans les interstices de vos murets. C’est l’une des meilleures alternatives à la citronnelle.

Mélisse citronnelle

Mélisse citronnelle anti-moustique

La Verveine citronnelle 

Qualifiée d’Aloysia citrodora sur le plan scientifique, la Verveine odorante est un arbrisseau gracieux de la famille des Verbenaceae au feuillage richement citronné. Elle est parfaite pour la répulsion naturelle des moustiques.

Cependant, c’est une plante gélive. Elle doit donc idéalement être plantée dans un pot pour l’installation dans un espace frais et lumineux en période humide. Ainsi, en été ou en automne, la Verveine citronnelle peut être cultivée à l’extérieur, mais en plein hiver, elle doit être déplacée à l’intérieur ou au bord de vos fenêtres. En plus de lutter promptement contre l’invasion des moustiques, la verveine citronnelle est une merveilleuse plante d’intérieur.

Le Basilic citron 

Basilic citron anti moustique
Basilic citron anti moustique

Le basilic citron ou le basilic citriodorum est une plante sublime qui garantit un résultat infaillible dans la résistance contre la propagation des moustiques dans les espaces de vie. Son puissant arôme citronné est un vrai supplice pour les moustiques. L’action de ce dernier en tant que répulsif est d’autant plus optimisée quand il est planté dans un petit pot qui reposera en bordure de fenêtre.

C’est une plante qui requiert au minimum cinq heures de soleil par jour, alors il est nécessaire de le mettre dans un endroit où il pourrait recevoir un grand bain de soleil.

L’Eucalyptus citronné 

L’Eucalyptus citriodorum est une espèce dotée d’une forte concentration en citronellal et citronellol absolument efficaces contre les moustiques. Par ailleurs, les eucalyptus sont habituellement de grands arbres, mais il existe des variétés naines qui peuvent s’intégrer totalement dans des pots.

Hormis cette éventualité, vous pouvez diffuser l’huile essentielle d’eucalyptus citronné dans l’air ou diluer cette dernière dans des huiles végétales pour une application cutanée. Le résultat en demeure tout aussi impressionnant

Le souci 

Le souci, plus précisément le Calendula officinalis est une plante annuelle dont l’un des actifs principaux est la pyréthrine qui est toxique pour les moustiques. C’est une substance quasi-présente dans la plupart des répulsifs retrouvés dans le commerce. Le souci est donc une plante anti-moustique avec une efficacité inouïe.

De plus, le Calendula officinalis est un végétal assez simple à planter. Il se développe parfaitement aussi bien dans un jardin que dans un pot ou une jardinière ; il peut même être légèrement envahissant à la longue. C’est une plante qui porte de magnifiques fleurs jaune orangé qui apportent énormément de fraîcheur à votre intérieur et de l’éclat à l’extérieur.

Le souci représente l’assurance pour passer des soirées apaisantes, sans nuisibles, rythmées par de bonnes qualités de sommeil. Son huile végétale est un parfait répulsif dont l’application locale sert aussi à vous soulager d’ éventuelles piqûres de moustiques.

Plante souci anti moustique
Plante souci anti moustique

La lavande 

Issue de la famille des Lamiaceae, la lavandula officinalis est un éminent insectifuge naturel. Elle est caractérisée par une senteur unique très appréciée des humains, mais redoutée par les moustiques. Ses fleurs riches en nectar et en pollen sont une véritable attraction pour les abeilles et les papillons.

Toutefois, la lavande est une espèce dont la croissance est conditionnée par l’aspect du sol qui doit être caillouteux, appauvrir, bien drainé et particulièrement exposé au soleil. Il existe d’autres variétés de lavande tout aussi infernale pour les moustiques qui disposent des capacités nécessaires pour résister au froid tel que :

  • La lavandula stoechas ou lavande papillon
  • La lavandula angustifolia ou lavande vraie
  • La lavandula latifolia ou lavande aspic
Lavender. Lavender flowers. Lavender field
lavande anti-moustique

L’essence découlant de la lavande peut être aspergée sur les vêtements ou dans les recoins de votre propriété pour de meilleurs résultats. Cette dernière peut également être incorporée dans une huile végétale pour une application cutanée, toujours dans l’optique d’éloigner les moustiques. L’huile essentielle de la lavandula officinalis permet aussi d’apaiser les démangeaisons dues aux piqûres de moustiques.

Les menthes 

Les menthes sont des plantes aromatiques vivaces omniprésentes dans pratiquement toutes les cuisines. Leurs feuilles aux effluves enivrantes parfument les desserts, les boissons, les marinades, les salades ainsi que les tisanes. Cependant, leur odeur, aussi distinguée soit-il, est un véritable calvaire pour les moustiques qui l’ont en horreur. Les menthes se déclinent en une grande variété, tous irrémédiablement très efficaces contre les moustiques. La menthe algérienne ainsi que la menthe poivrée sont les deux meilleurs insectifuges de cette espèce, et ce, à cause de leurs odeurs puissantes, chaudes, poivrées et surtout pénétrantes.

La mentha spicata encore appelée menthe verte est également un excellent répulsif, mais son odeur est plus subtile et délicate. Idéalement, les menthes se cultivent à mi-ombre sur quasiment tous les types de sols, en pot, dans une jardinière ou un jardin.

Pour une action optimale, vous pouvez placer plusieurs bouquets de menthe à l’intérieur de la maison et en bordure de fenêtres. L’essence de menthe est aussi reconnue pour ses performances dans le cadre de la lutte contre la multiplication des moustiques et la limitation des risques de transmission de pathologies médicales via les piqûres de ces derniers.

Le romarin 

Le romarin ou le Rosmanirus officinalis est un arbuste aromatique très présent dans les cuisines. À l’image de la lavande, c’est un végétal mellifère qui captive les abeilles et les papillons, mais repousse les nuisibles comme les moustiques. Il est d’origine méditerranéenne et s’adapte très difficilement à l’humidité stagnante, plus spécifiquement à l’hiver.

romarin anti-moustique
romarin anti-moustique

C’est un incontestable amoureux des climats ensoleillés qui se développe parfaitement sur n’importe quelles variétés de sols. Étant un petit arbrisseau dont la croissance en pot est normale, il peut parfaitement séjourner sur une terrasse ou sur le bord d’une fenêtre. Cela permettra de potentialiser ses actions contre les moustiques. Vous pouvez également enflammer quelques feuilles de romarin en été pour maximiser la répulsion des nuisibles grâce à la fumée.

Les Géraniums odorants 

Les géraniums odorants sont des plantes d’intérieur avec un feuillage fortement citronné qui repousse massivement les moustiques. Ce sont des plantes à fleurs blanches ayant un centre violacé dont le développement est favorable lorsqu’elles sont cultivées dans une jardinière. Les géraniums odorants sont d’excellentes plantes anti moustiques qui doivent être placés dans des points stratégiques de votre maison pour aboutir à un résultat nettement plus efficient.

Ils doivent engorger vos balcons, les rebords de vos fenêtres ainsi que l’entrée de votre logement en été ou dans les zones tropicales pour empêcher l’irruption des nuisibles comme les moustiques. Par ailleurs, le géranium odorant redoute les gelées, de ce fait, vous devez l’installer à l’intérieur de votre maison durant la période hivernale.

Le Pélargonium crispum 

Le Pélargonium crispum est un puissant insecticide écologique qui a longtemps été confondu avec le géranium. Bien qu’étant d’une famille identique à celle du géranium, c’est-à-dire des géraniacées, le Pélargonium crispum est un arbuste unique originaire de l’Afrique du Sud. Ce dernier existe en une horde de variétés très colorées aussi sublime les unes que les autres dont les propriétés anti moustiques ne sont plus à prouver.

Ils contiennent du citronellol qui est une substance insupportable pour les moustiques. Pour profiter d’un sommeil réparateur, l’idéal serait de planter votre Pélargonium crispum dans une jardinière installée à proximité de vos fenêtres.

Pélargonium crispum anti-moustique

Pélargonium crispum anti-moustique

Le Népéta 

Aussi qualifié d’herbe à chat, le Népéta est l’une des meilleures plantes pour chasser les moustiques de vos domiciles. Il est composé de la népétalactone qui attire les chats, mais dont l’odeur révulse totalement les moustiques. Le Népéta est un arbuste vivace, spécifiquement rustique qui pousse normalement sur tous les types de sols drainés. En plein soleil ou à la mi-ombre, cette plante croît d’une manière fascinante. C’est un allié de taille pour éradiquer les moustiques de votre espace de vie.

Le tabac d’ornement 

Le tabac d’ornement est une plante colorée et rafraîchissante qui doit en partie sa popularité à ses puissantes capacités de répulsion des moustiques. En effet, il est porteur de vastes feuilles vert pâle, velouté, très collantes qui interceptent différentes sortes d’insectes comme les moucherons. Hormis cela, il est chargé de fleurs vivement colorées mimant une sorte de corolles étoilées qui émettent une forte odeur considérablement accentuée au cours de la nuit.

Cette fragrance extrêmement toxique pour les moustiques, par son pic nocturne, devient problématique pour ces derniers dont la période de pointe est également dans la nuit. Le tabac d’ornement se cultive aussi bien dans une jardinière, que dans un massif ou un pot. C’est une plante vivace dont la floraison abondante débutant de juin jusqu’en octobre garantit des soirées d’étés splendides en toute quiétude sur une terrasse ou un balcon sans aucun nuisible à l’horizon.

Les chrysanthèmes 

Les chrysanthèmes sont des insectifuges d’une puissance colossale. Ce sont des plantes à fleurs redoutées par les cafards, les poux, les punaises, les scarabées et plus spécifiquement les moustiques. Elles contiennent une formidable substance prénommée le pyrèthre qui détruit le système nerveux de bon nombre d’insectes. Plus précisément, le pyrèthre, en dépit de son effet répulsif, favorise l’inhibition des moustiques femelles qui sont dès lors dans l’incapacité totale de piquer à nouveau.

Cela justifie la présence de cette substance dans la majorité des insecticides et shampoings destinés aux animaux. Les chrysanthèmes sont des espèces annuelles vivaces qui sont généralement plantées au printemps afin de faciliter leur floraison à l’automne ou en été. Ce sont des insectifuges naturels avec une productivité et un rendement inouï.

L’absinthe 

L’absinthe est une plante au feuillage argenté d’une grande résistance pouvant mesurer près d’un mètre. Elle est caractérisée par une forte odeur particulièrement insupportable pour les insectes, dont les moustiques qui la redoutent. C’est un insectifuge naturel qui repousse, en plus des moustiques, les moucherons, les guêpes et les pucerons. De plus, cette plante, facile à cultiver, grâce à une simple conservation dans un vase, ne manque pas de jouer le rôle qui lui est assigné en tant que l’un des meilleurs insecticides écologiques.

La tanaisie vulgaire 

Cette plante aux multiples vertus est formidable comme répulsif naturel contre les moustiques. Elle a la capacité de repousser divers ravageurs comme les pucerons ou les mouches du poireau. Scientifiquement, elle est appelée le Tanacetum vulgare, c’est une plante fortement décorative qui se développe en abondance dans les campagnes et à proximité des cours d’eau. Sa forte odeur lui permet entre autres d’éloigner les nuisibles, y compris les moustiques. Elle est encore nommée barbotine ou herbe aux vers à cause de ses aptitudes en tant que vermifuge. C’est une espèce assez simple à identifier grâce à ses feuilles caduques en folioles allongées d’aspect dentées et incisées ainsi que ses fleurs purement jaunes.

Autrefois, cette espèce était surtout utilisée dans les poulaillers, les pigeonniers ainsi que les niches pour chien ou chat dans l’optique d’éloigner les poux et les puces. Mais, la tanaisie vulgaire lorsqu’elle est plantée dans un pot ou une jardinière reposant à des endroits stratégiques de votre maison, éloigne une multitude de nuisibles, dont les moustiques.

C’est un végétal qui pousse sur toute sorte de sol, au soleil ou à la mi-ombre et tend à se propager dare-dare. La tanaisie vulgaire est une espèce comestible avec des propriétés anti-inflammatoires, antihistaminiques et antiprurigineuses. En la cultivant dans votre enceinte, vous bénéficierez de la beauté envoûtante de ses corymbes au capitule jaune et de son pouvoir répulsif sur les insectes comme les moustiques.

Partager cet article: