Faire un jardin sur le toit de la maison : une super idée !

Une idée en vogue : pourquoi ne pas utiliser les toits des habitations, des entreprises ou des parking pour cultiver fruits et légumes ? Il ne s’agit en aucun cas de se substituer aux cultures dans une ferme ou dans un jardin, mais plutôt d’une alternative pour développer des circuits cours ou l’autoconsommation.

Dit autrement, les jardins sur les toits sont des espaces verts artificiels au-dessus de bâtiments exploités uniquement en intérieur. Pourquoi ne pas profiter du toit ? Il s’agit d’une tendance croissante dans les zones urbaines, vers le chemin de la durabilité environnementale.

L’objectif principal des jardins sur les toits est de réduire les températures urbaines, d’améliorer la qualité de l’air, d’améliorer la gestion des eaux pluviales et de verdir la ville. Ils peuvent également être utilisés comme abri ou ombrage, créer un espace de jeu, cultiver pour la production ou créer un espace vert. Voici quelques détails supplémentaires sur les jardins sur les toits, en particulier leur histoire, la façon dont ils conservent l’énergie et leurs avantages généraux en tant qu’espaces verts sur les toits.

faire un jardin sur son toit
Les jardins sur les toits sont les jardins du futur, les jardins urbains de demain

Pourquoi créer des espaces vers sur les toits ?

Les avantages sont nombreux, jugez-en par vous même.

Enlèvement des égouts pluviaux

Un jardin sur le toit peut grandement contribuer à résoudre les problèmes d’égouts pluviaux dans une ville. Ils collectent et filtrent l’eau de pluie, offrant ainsi un processus plus naturel de gestion de l’eau de pluie. Sans ces plantations, l’eau s’accumule sur les toits des bâtiments et les trottoirs en béton et n’est pas absorbée par le sol. De cette manière, le jardin sur le toit empêche les eaux polluées de déborder dans les égouts car elles sont collectées selon un processus plus naturel.

Vous pouvez cultiver des légumes et des fruits

Avec un jardin sur le toit, vous pourrez faire pousser des légumes et des fruits tout en économisant sur l’achat de légumes. Vous pourrez cultiver vos propres cultures de la manière la plus biologique possible et en apprendre un peu plus sur l’agriculture. Cultiver directement vos propres cultures éliminera également le danger de contamination microbienne et par les pesticides.

Ils refroidissent la zone

Comme mentionné ci-dessus, ces zones de verdures en hauteur absorbent les rayons du soleil, contrôlant la température d’un bâtiment ou même d’une ville si développés à grande échelle.

Ils limitent la pollution sonore

Fait intéressant, les jardins sur les toits aident à réduire les niveaux de bruit. Le sol et les plantes sont parfaits pour amortir, réfléchir et dévier les ondes sonores, offrant à un bâtiment une réduction significative du bruit, en particulier des sons à basse fréquence.

tous les avantages d'un jardin sur toit
tous les avantages d’un jardin sur toit

Purification de l’air, amélioration de la qualité de l’air

Les jardins sur les toits aident à réduire et à filtrer les polluants tels que les particules d’air et les gaz. Ainsi, les toits contribuent à réduire la propagation de la poussière dans l’air, réduisant ainsi les émissions de gaz à effet de serre dans les centres urbains. Cependant, il faut tenir compte du fait qu’un toit vert ne peut à lui seul fournir un tel avantage sur une grande surface. Enormément de jardins sur les toits seront nécessaires pour voir et mesurer un réel impact positif.

Ils aident les insectes et les oiseaux à prospérer

Les jardins sur les toits participent à améliorer la biodiversité, grâce à leurs variété de plantes pouvant fournir un habitat idéal pour de nombreux oiseaux et insectes. Ils servent d’arrêts pour les espèces migratrices et permettent à davantage de ces espèces d’entrer en contact. De plus, ils peuvent aider à la pollinisation, améliorant ainsi la biodiversité globale et l’écosystème sain de la région.

Ils peuvent aider les familles et les amis à créer des liens

Les jardins sur les toits nécessitent un entretien, ce qui signifie que s’ils se trouvent dans un bâtiment où vit une famille à minima, ils auront tous besoin de temps pour l’entretenir.

Conséquence indirecte, ces jardins aident en permettant à la famille et aux amis de se réunir pour un défi naturel et divertissant. Ils peuvent également être utilisés pour éduquer les jeunes sur l’agriculture en zone urbaine, ainsi que pendant leurs études à l’école.

Ils sont tout simplement beaux

Les jardins sur le toit offrent des vues à couper le souffle aux propriétaires et aux environs. Ils rendent la propriété plus esthétique à regarder et même à vivre. Un bâtiment peut ainsi se transformer en un lieu de calme, un havre de paix ! Ils offrent également au propriétaire une intimité en lui permettant de faire ce qu’il veut sur son toit, comme lire un livre dans la nature.

Ils réduisent les émissions de dioxyde de carbone

Dans la plupart des villes, l’air est pollué et contient trop de dioxyde de carbone émis par les bâtiments, les usines ou usines de fabrication à proximité, et même les voitures. Les jardins sur les toits peuvent aider ces centres urbains en absorbant le dioxyde de carbone de l’air et en libérant plus d’oxygène en retour, créant ainsi des environnements urbains plus sains et plus verts.

Une étude dans le Michigan a montré qu’un toit vert sur chaque bâtiment à Detroit, contribuerait à éliminer la même quantité de dioxyde de carbone produite par 10 000 camions en deux ans !

les avantages d'un jardin sur toit
les avantages d’un jardin sur toit

Comment les jardins sur les toits conservent-ils l’énergie ?

Effet d’îlot de chaleur urbain

Les plantes du jardin sur le toit absorbent et réduisent considérablement l’exposition au soleil. Les villes avec suffisamment de verdure peuvent absorber les rayons du soleil et faire descendre les températures en ville.

Le Conseil national de recherches du Canada, par exemple, a noté qu’au printemps et en été, les températures sur un toit typique étaient de l’ordre de 45°C, alors que des fluctuations de l’ordre de 6°C étaient observées sous les toits verts.

Les jardins conservent l’énergie en éliminant la chaleur de l’air tout en fournissant de l’ombre au bâtiment et en abaissant la température globale dans la zone environnante sur le toit.

Ils sont économes en énergie

Les jardins sur toit offrent une excellente isolation pour un bâtiment, retiennent la chaleur pendant la saison froide et maintiennent une température fraîche lorsqu’il fait très chaud. En conséquence, les systèmes de climatisation sont remplacés car leur travail est plus naturellement effectué par des jardins suspendus.

Des études en Allemagne ont montré que 2 litres de mazout peuvent être économisés par mètre carré de jardin vivant et par an. De plus, les résidences avec jardins sur le toit peuvent économiser 3 à 10 % sur les factures de carburant en hiver. C’est donc une économie d’énergie et d’argent.

Prolonge la durée de vie des toits et diminue leur entretien

Sous l’influence du soleil, de la neige, du vent et de la pluie, la plupart des toits changent, se contractent par temps frais et se dilatent par temps chaud. Le retrait et le gonflement raccourcissent la durée de vie d’un bâtiment et de son toit.

Les toits verts économisent l’énergie disponible et prolongent en même temps la durée de vie du bâtiment.

Par exemple, lorsque la ville de Roanoke, en Virginie, a planté un jardin sur le toit de son bâtiment municipal, la durée de vie du bâtiment a augmenté de 20 à 60 ans. Lorsque la durée de vie et les toits des bâtiments sont prolongés, cela élimine le besoin de remplacement et d’entretien. Cela peut nécessiter des matériaux vierges qui nécessiteraient normalement de l’énergie pendant la production.

Ils éliminent le besoin de climatisation

Les climatiseurs sont chargés de refroidir le bâtiment lorsqu’il fait très chaud. En fait, environ 70% de l’énergie est dépensée sur ces systèmes dans des climats avec des températures extrêmes et élevées.

Les jardins sur les toits rafraîchissant le bâtiment, leur mise en œuvre permettra à ces bâtiments de réaliser des économies sur les coûts énergétiques en termes de climatisation.

À Chicago, par exemple, l’écologisation à grande échelle des toits de la ville pourrait permettre d’économiser environ 100 millions de dollars d’énergie par an en raison de la réduction de la demande de climatisation.

Laisser un commentaire