Chauffage écologique pour maison ancienne : comment faire ?

Maison en bois avec des vêtements tricotés isolée sur fond blanc

Si vous possédez une maison ancienne, vous vous êtes certainement posé à un moment ou à un autre la question du chauffage, souvent liée à l’envie d’une réhabilitation propre et efficace.

Le chauffage écologique est l’une des principales préoccupations en cette ère de dérèglement climatique. De nombreuses solutions techniques sont proposées, mais comment trouver laquelle est la plus adaptée à votre habitat et votre budget ? Cet article a pour but de vous donner les informations nécessaires afin de bien choisir votre technologie de chauffage écologique.

1 – Le Chauffage Au Bois

Le chauffage au bois est le mode de chauffage le plus ancien et le plus répandu dans le monde entier. La combustion du bois libère un grand nombre de calories, transmises à l’habitat par le système de chauffage.

Il est très utilisé car il est relativement peu coûteux et respectueux de l’environnement, pour peu que l’on choisisse des modes de ramassage et de consommation responsables (gestion durable des forêts).

Côté bémols, le chauffage au bois nécessite un approvisionnement régulier en bois de chauffage, nécessitant un espace de stockage suffisant. Le bois peut être une source de pollution de l’air si la combustion n’est pas complète et si les émissions de particules fines et de monoxyde de carbone ne sont pas correctement évacuées

Maison chauffée avec un poêle à bois

2 – Le chauffage solaire

Le chauffage solaire est une solution très économique et écologique. Les capteurs solaires absorbent l’énergie du soleil et la transfèrent à l’habitation via un système spécialisé. Ce système peut être utilisé pour chauffer l’eau des sanitaires ou l’air ambiant.

Il peut offrir de nombreux avantages pour une maison ancienne. Il s’agit d’une source d’énergie renouvelable et peu coûteuse une fois l’installation effectuée, ce qui peut entraîner des économies importantes sur la facture d’énergie à long terme. Le chauffage solaire n’émet pas de gaz à effet de serre, ce qui contribue à la protection de l’environnement.

Attention toutefois, l’installation d’un système de chauffage solaire peut être coûteuse et nécessiter des modifications importantes de la structure de la maison, telles que l’installation de panneaux solaires sur le toit.

En cas de journées nuageuses ou peu ensoleillées, le système peut ne pas fonctionner correctement et il peut être nécessaire de recourir à un système de secours pour garantir un niveau de confort adéquat.

2 – Les pompes à chaleur

Les pompes à chaleur sont très appréciées en raison de leur capacité à récupérer l’air extérieur pour chauffer votre habitation. Une pompe à chaleur est un système de chauffage économe en énergie, constituée d’un compresseur qui va refroidir l’air puis le transmettre à travers un circuit fermé, rafraîchissant l’air à l’intérieur de la maison.

Lire également  Les panneaux solaires pour les nuls

Les pompes à chaleur sont silencieuses et n’émettent pas de gaz à effet de serre, ce qui en fait un choix écologique pour les propriétaires de maisons anciennes. Elles peuvent également être utilisées pour la production d’eau chaude sanitaire, ce qui peut entraîner des économies supplémentaires.

Unité de chauffage et de refroidissement HVAC extérieure silencieuse à haut rendement

Signalons tout de même que l’installation d’une pompe à chaleur dans une ancienne maison peut être coûteuse et nécessiter l’installation d’équipements supplémentaires tels que des radiateurs ou des systèmes de distribution de chaleur.

Bien vérifier en amont que la maison a suffisamment d’espace pour accueillir les équipements requis et faire appel à un installateur qualifié pour garantir une installation correcte.

Une pompe à chaleur garantit une chaleur douce et agréable à toute heure et sans entretien supplémentaire.

3 – La géothermie

La géothermie est l’une des meilleures façons de chauffer un maison ancienne. Il s’agit d’un système qui exploite les ressources naturelles pour fournir de l’énergie, en exploitant les propriétés thermiques du sol. En effet, la terre conserve une température constante de 10°C qui peut être utilisée pour chauffer et rafraîchir l’air de l’intérieur de votre habitation.

Un chauffage avec géothermie n’émet donc pas de gaz à effet de serre, ce qui en fait un choix écologique de pointe pour des propriétaires de maisons anciennes. Une fois les frais de la coûteuse installation amortis, ce sera du chauffage très peu coûteux !

L’installation d’un système de géothermie est en effet assez cher, et peut nécessiter des modifications importantes de la structure de la maison, telles que la creuse de puits de géothermie.

L’emplacement géographique de la maison peut influencer l’efficacité du système.

Vous aurez besoin d’un installateur professionnel pour vous accompagner dans la mise en place d’une installation géothermique, mais le jeu en vaut la chandelle. Elle offre non seulement un chauffage durable et moins cher, mais aussi des performances écologiques exceptionnelles. Enfin, elle est compatible avec des systèmes tels que les pompes à chaleur, ce qui peut encore améliorer son rendement.

4 – L’isolation thermique

Enfin, si vous souhaitez profiter d’une solution plus classique, alors l’isolation thermique de votre maison ancienne peut être un bon point de départ pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement.

Que votre maison soit ancienne ou plus moderne, l’isolation thermique peut vous aider à garder votre maison plus chaude en hiver, et plus fraîche en été.

En recouvrant les murs, les fenêtres et les portes de matériaux isolants adaptés, vous réduirez considérablement la quantité d’air qui circule à l’intérieur et à l’extérieur de votre maison.

Lire également  Comment économiser de l'électricité avec sa machine à laver ?

Pour aller plus loin, vous pouvez compléter l’isolation thermique par des équipements écologiques, tels que des panneaux solaires et des panneaux photovoltaïques, dont l’objectif est de produire de l’énergie à partir de l’énergie solaire et de réduire votre facture énergétique annuelle.

La meilleure solution pour votre habitat

Avant de choisir un type de chauffage écologique, il faut prendre en compte plusieurs points :

  • Votre budget : Le prix d’achat et le coût d’installation varient selon le type de chauffage choisi.
  • Les contraintes techniques : Certaines solutions nécessitent des travaux importants alors que d’autres sont plus simples à installer.
  • L’emplacement : L’emplacement géographique influence le choix car certaines technologies nécessitent une exposition directe à la lumière solaire ou à un cours d’eau.
  • La taille de l’habitation : Une grande habitation aura besoin d’une installation plus importante et performante.

Quelques conseils utiles

  1. Si vous optez pour un chauffage au bois, veillez à acheter uniquement du bois certifié FSC (Forest Stewardship Council) et à disposer des foyers homologués BBC (Bâtiment Basse Consommation).
  2. Pour le chauffage solaire, privilégiez l’installation d’un ballon thermodynamique pour maximiser les performances et diminuer les consommations.
  3. Investissez dans des pompes à chaleur performantes qui peuvent récupérer l’énergie renouvelable ou celle gratuite contenue dans l’air extérieur.
  4. Faites appel à des professionnels qualifiés pour l’installation de votre système de chauffage écologique afin de profiter pleinement des avantages offerts.

Il existe de nombreuses options pour assurer un chauffage écologique dans une maison ancienne. Avec un peu d’effort et d’investissement, vous pourrez trouver la solution la mieux adaptée à votre situation. Chaudière bois, pompes à chaleur, géothermie ou isolation thermique, il y a toujours un moyen de rendre votre logement plus abordable et plus respectueux de l’environnement.

Partager cet article: