Comment utiliser l’huile de lin ? 

huile de lin pour les cosmétiques

Le lin est cultivé dans tous les continents depuis la nuit des temps. Il était principalement réputé pour la production de fibres nécessaire à la fabrication des textiles ainsi que le traitement du bois. Les fibres de lin les plus vieilles sont âgées de 36 000 ans et ont été retracées en Géorgie.

Par ailleurs, l’huile de lin fut également dans l’antiquité la source d’une multitude de secrets de santé et de beauté, particulièrement dans les médecines asiatiques. De nos jours, l’huile de lin est scientifiquement reconnue pour ses nombreux bienfaits pour l’organisme. Elle sert à présent dans de nombreux domaines, surtout lorsqu’elle est employée à bon escient. Comment utiliser donc l’huile de lin ?

Faire usage de l’huile de lin en cuisine 

Le lin est une graine issue d’une plante annuelle qui se développe notamment dans les zones tropicales ou les régions à climats tempérées. L’huile de lin est essentiellement extraite par pression à froid des graines de lin. Autrefois, la consommation d’huile de lin était quelque peu problématique. Grâce aux innovations en rapport avec les méthodes d’extraction à froid, elle est dorénavant apte à la consommation.

De ce fait, l’huile de lin est devenue un ingrédient non négligeable en cuisine. Elle est davantage utilisée en gastronomie pour ses apports nutritionnels et ses vertus en ce qui concerne la santé humaine. C’est une huile végétale calorique dont la consommation assure le renforcement du système immunitaire à travers sa composition fait de :

  • Acides gras polyinsaturés
  • Oméga 3,6,9
  • Le calcium
  • Le phosphore
  • Le zinc
  • Les vitamines A, B, E, K
  • Les flavonoïdes
  • Le squalène
  • Le Campestérol
  • Le stigmastérol
  • Le bêta-sitostérol

La singularité de l’huile de lin réside principalement dans l’absentéisme du cholestérol dans sa composition substitué par les oméga 3,6 et 9. Ces derniers sont indispensables pour l’organisme, qui est tout de même dans l’incapacité totale de les synthétiser. Tout ceci justifie le fort taux d’utilisation de l’huile de lin en cuisine. De plus, pour un filet d’huile de lin d’environ 100 ml, l’organisme bénéficie de plus de 900 kilocalories.

Par ailleurs, cette huile végétale ne supporte guère les cuissons aussi bien à forte température qu’à basse température. Elle doit être ingérée que sous forme crue. En cuisine, elle sera réservée uniquement pour les assaisonnements. Un filet d’huile de lin peut totalement agrémenter les préparations déjà cuites lorsque celles-ci sont hors de la chaleur du feu ou durant le service de ces dernières.

Marquée par un goût noisette renforcé par une légère amertume, l’huile de lin parfume merveilleusement les vinaigrettes, les jus ainsi que les salades. C’est un allié indétrônable dans l’assaisonnement des pestos, du caviar d’aubergine, du ceviche et du Tartare de poisson.

Néanmoins, l’huile de lin est assez fragile avec un pouvoir d’oxydation particulièrement rapide. De ce fait, elle doit absolument être conservée dans un milieu frais, loin de la chaleur ou de la lumière. Il est préférable de la stocker dans un bocal entièrement opaque pour plus de sécurité. Après l’ouverture d’une bouteille de lin, sa conservation ne doit pas dépasser trois mois, vous devez donc rapidement le terminer. Toutefois, il est recommandé une diversification de l’huile de lin avec d’autres huiles végétales de la même nature pour éviter l’abus. De plus, elle est interdite de consommation pour les enfants de moins de trois ans.

 Les vertus médicinales de l’huile de lin 

L’huile de lin est un atout santé indéniable. Elle participe essentiellement au renforcement du système immunitaire de l’homme. Ses nombreuses propriétés médicinales sous-tendent son utilisation dans le secteur sanitaire. Plusieurs études scientifiques ont notamment prouvé les différents bienfaits de l’huile de lin sur l’organisme et plus spécifiquement dans la prévention de certaines pathologies grave.

Cette huile végétale est énormément exploitée dans le secteur de la santé, et ce, sous forme alimentaire ou sous forme de gélules en gélatine à l’image des compléments alimentaires. Voici les différentes vertus médicinales de l’huile de lin.

Les propriétés anti-inflammatoires de l’huile de lin 

L’huile de lin est naturellement un puissant anti-inflammatoire. La consommation régulière de l’huile de lin à l’avantage de favoriser la prévention des inflammations aigües ou chroniques. Elle garantit aussi bien l’apaisement des douleurs que le soulagement de toutes formes d’inflammations. En effet, elle représente un remède clé pour les personnes souffrantes de pathologies rhumatismales comme les arthrites ou les arthroses. Ces dernières peuvent en consommer ou en faire une application sur les zones d’inflammations.

La fonction de protecteur cardiaque de l’huile de lin 

L’huile végétale provenant du lin est un protecteur cardiaque. En réalité, les pathologies cardiaques sont l’une des premières étiologies des décès dans le monde. Elles sont souvent provoquées pour la plupart par l’hypercholestérolémie ou une mauvaise hygiène de vie.

L’huile de lin par sa richesse en acide alpha-linolénique promeut une augmentation du bon cholestérol, c’est-à-dire le HDL ainsi qu’une régression de la pression artérielle.

Les actions laxatives de l’huile de lin 

L’huile de lin stimule le transit intestinal tout en régulant le fonctionnement du système digestif. Elle permet essentiellement de lutter contre les constipations. C’est une huile végétale qui optimise le fonctionnement du foie tout en prévenant la stéatose hépatique. La consommation régulière de l’huile de lin favorise généralement l’amélioration de la fonction hépatique.

L’huile de lin pour la santé oculaire 

L’huile de lin regorge d’oméga-3 et des vitamines qui sont des substances vitales pour le bon fonctionnement des yeux. Elle garantit donc à travers sa consommation une meilleure santé oculaire.

C’est un allié incontestable des sujets victimes de sécheresse oculaire. De plus, plusieurs études ont prouvé l’efficacité de cette huile en ce qui concerne l’optimisation de l’acuité visuelle chez les personnes souffrant de dégénérescence maculaire en rapport avec l’âge. L’huile de lin est par conséquent très importante chez les personnes âgées.

La santé mentale 

Les oméga-3 participent au maintien d’une bonne santé mentale et préviennent les pathologies psychiatriques. L’huile de lin étant un vecteur de cette dernière favorise donc un excellent équilibre psychologique. Une adoption régulière de cette huile dans l’alimentation permet de lutter contre toutes les formes de démences du sujet âgé comme : les démences séniles ou la maladie d’Alzheimer.

Régulation hormonale et caractère anticancéreux de l’huile de lin 

L’huile de lin contient du phytoestrogène qui garantit une excellente régulation hormonale, en particulier à la ménopause. Une étude australienne datant de 1998 à prouver la capacité de l’huile de lin dans la prévention et l’atténuation des symptômes ménopausiques. De plus, l’huile de lin serait capable d’induire une hypotrophie de certaines cellules cancéreuses grâce aux oméga-3 qu’elle contient. En effet, la consommation de cette huile végétale promeut l’involution de certaines formes de tumeurs, surtout le cancer du sein.

Vous pouvez donc utiliser l’huile de lin soit contre les effets indésirables de la ménopause, soit pour bénéficier de ses propriétés antitumorales.

Le rôle de l’huile de lin en cosmétique 

L’huile de lin par sa richesse en oméga-3 et en vitamine E s’impose dans le monde du cosmétique. Elle est essentiellement utilisée pour la peau et les cheveux. Ses prouesses dans ces deux domaines sont irrévocables.

L’utilité de l’huile de lin pour la peau 

L’huile de lin revitalise les cellules de la peau tout en la nourrissant en profondeur. Elle est très efficace contre les gerçures et les sécheresses des lèvres. C’est une huile dont les propriétés hydratantes et cicatrisantes font d’elle un allié non négligeable dans l’entretien de la peau.

Elle est composée de plusieurs macromolécules qui favorisent la rétention d’eau dans l’épiderme. Ceci contribue à une hydratation maximale des cellules cutanées ainsi qu’un renforcement de l’élasticité de la peau. Les acides gras et l’oméga-3 omniprésents dans l’huile de lin ralentissent le vieillissement de la peau tout en la protégeant.

À cet effet, vous devez ajouter quelques gouttes d’huile de lin à vos crèmes et à vos masques corporels ou ceux du visage pour bénéficier de toutes ces propriétés. L’application cutanée régulière de quelques gouttes de cette huile végétale matin et soir est aussi très recommandée.

Linseed oil and flax seeds

De plus, grâce à son pouvoir adoucissant et ses vertus anti-inflammatoires, elle apaise la peau tout en participant à la lutte contre les tiraillements ainsi que divers autres inconforts tels que : les irritations ou les rougeurs. Elle est excellente dans le traitement de certaines pathologies dermatologiques comme :

  • L’acné
  • Le psoriasis
  • L’eczéma

Dans ce cas de figure, une application locale de l’huile de lin aux points cutanés sujette à ces lésions dermatologiques est capitale. Une combinaison de l’huile avec des actifs adaptés comme l’acide salicylique est aussi très reluisante contre les troubles cutanés. L’huile de lin est dotée d’une texture franchement légère qui convient parfaitement aux peaux grasses.

Elle peut absolument s’intégrer dans vos compositions naturelles faites à la maison, que ce soit les masques, les gommages, le savon ou le lait corporel. Ainsi, pour un masque anti-âge doux aux propriétés régénératrices, vous pouvez associer l’huile de lin à celle du jojoba et de la carotte. Après l’application et une trentaine de minutes d’attente, le résultat est toujours bluffant.

Les vertus de l’huile de lin pour les cheveux 

L’huile de lin garantit la croissance capillaire et limite la chute des cheveux. Les acides gras qui la composent favoriseraient l’assainissement du cuir chevelu et soulagent celui-ci des pellicules. Cette huile végétale constitue une barrière protectrice entre le cheveu et les agressions extérieures.

L’application de l’huile de lin sur les cheveux permet de les hydrater, mais surtout de les nourrir en profondeur afin qu’ils soient brillants et en pleine santé. C’est une huile indispensable pour l’entretien des cheveux secs. Elle se consacre essentiellement à l’apport d’oméga-3 et 6 aux cheveux dans l’optique de les assouplir. De plus, elle renforce, à travers les mucilages et l’oméga-3, la gaine des cheveux particulièrement fins et fragiles.

Elle peut être associée à tous les soins capillaires, que ce soit le bain d’huile, le masque, le shampoing ou la crème pour l’hydratation. Pour un masque capillaire naturel, vous pouvez appliquer pendant environ une heure l’association de l’huile de lin avec le beurre de karité, l’aloe-vera, le miel, l’avocat et la banane. Cela vous permet de bénéficier d’un soin démêlant, hydratant, assouplissant, nourrissant et qui stimule le développement des cheveux.

Huile de lin pour le carrelage 

L’huile de lin peut être utilisée dans l’entretien de votre carrelage. Elle joue un rôle important dans la conservation de cette dernière tout en lui garantissant une meilleure durabilité. C’est une huile végétale qui protège les carreaux, mais surtout permet de les faire briller de façon naturelle.

Pour ce fait, il faudra un nettoyage complet des carreaux au préalable. Une fois la surface asséchée, vous devez  appliquer une première couche d’huile de lin de manière uniforme sur les carreaux, ensuite une deuxième couche une demi-heure après. C’est un excellent moyen pour raviver votre carrelage afin qu’il retrouve leur éclat.

Utilité de l’huile de lin dans le traitement du bois 

L’huile de lin a été longtemps plébiscitée pour ses vertus dans le traitement du bois. En effet, elle constitue un protecteur naturel hydrofuge pour vos objets en bois. Que ce soit l’huile de lin cuite ou obtenue par pression à froid, elle convient parfaitement au traitement de tous types d’objets ou de surfaces en bois. L’application de plusieurs couches du mélange de l’huile de lin associé à l’essence de térébenthine sur les matériaux en bois permet de protéger ces derniers de :

  • L’humidité
  • L’usure
  • Des champignons
  • Des intempéries
  • Du changement de couleur

L’huile de lin permet aussi de donner un nouvel éclat à vos tapis en bambou. Elle entre aussi dans la composition des cirages faite maison qui sont, en plus d’être écologiques, très utiles pour cirer les sacs et les chaussures en cuir.

C’est un excellent liant en matière de peinture. Elle est aussi utilisée pour ses actions nourrissantes et protectrices sur le liège, les tomettes et la pierre. L’huile de lin fait aussi souvent partie intégrante des encres végétales du commerce. Elle est recommandée pour la santé des équidés. En ajoutant cette dernière dans l’alimentation des chevaux, elle contribue à l’optimisation de leur santé, l’apparition d’une robe brillante, le renforcement des articulations ainsi que l’amélioration du caractère des sabots. L’huile de lin est une huile polyvalente, très utile dans énormément de domaines.

Partager cet article: