Encyclopédie FishBase

Multimédias Ajouter un commentaire

A la fin des années 80, deux spécialistes des espèces marines tropicales: Daniel Pauly et Rainer Froese militent pour une réorganisation informatisée de la “jungle” totalement morcelée des données qui caractérise alors leur discipline.
Réalisée grâce à la collaboration de 1350 chercheurs avec le soutient de l’UE, FishBase est aujourd’hui la plus grande bibliothèque virtuelle ichtyologique au monde. Elle comprend 29 300 espèces, plus de 42 400 photos, des références menant à plus de 38 400 articles scientifiques,…

Carpe-encyclopedie-fishbase

Carpe (Cyprinus carpio carpio)
(Source: etudiant.univ-mlv.fr/~alefor01)

L’objectif de FishBase est d’aider à la gestion des précieuses ressources aquatiques dans une optique de durabilité et d’offrir rapidement aux chercheurs une vue d’ensemble des connaissances sur les espèces, des articles scientifiques et des études en cours.
En quelques clics, on peut en savoir beaucoup sur les dizaines de milliers d’espèces recensées. Fishbase fournit de informations sur le patrimoine génétique des poissons, l’évolutions de leur répartition géographique, les menaces d’épuisement des stocks et les mesures de protection.

On y apprend, par exemple, que “Carpe” désigne de nombreuses espèces selon que l’on se trouve en Belgique, au Canada, en France, au Gabon, en Guinée française, aux Seychelles ou en Suisse. En France, il désigne l’espèce Cyprinus carpio carpio (Linnaeus, 1758). C’est une espèce benthopélagique (vivant sur le fond ou dans la masse d’eau) d’eau douce à saumâtre dont les individus peuvent vivre jusqu’à 20 ans. L’espèce est résistante et tolérante mais a une préférence pour les eaux faiblement agitées avec des sédiments fins au fond. Elle est omnivore et se nourrie en fouillant les sédiments d’insectes aquatiques, de Crustacés, d’Annélides, de Mollusques, de semences d’herbes, d’arbres, de plantes aquatiques et d’algues.
On trouve cette espèce essentiellement en Europe occidentale, dans l’ensemble de l’Eurasie, en Chine et en Asie du Sud-Est, en Sibérie et en Inde. Cette répartition mondiale fait suite à l’introduction par l’homme pour l’aquaculture et la pêche. Une population du Danube (actuellement menacée) est surement à l’origine des espèces européennes. Plusieurs pays signalent un impact écologique négatif après introduction (les adultes déracinent et détruisent la végétation aquatique submergée).

Constamment enrichie de données nouvelles, Fishbase est ainsi devenu l’outil de référence dans son domaine, accessible à toute personne désireuse d’en savoir plus sur les caractéristiques et l’état de la biodiversité aquatique de la planète.

Pour plus d’informations: Notre.planète.info/L’encyclopédie virtuelle des poissons.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion