Soigner ses aphtes

Ma Pharmacie naturelle Ajouter un commentaire

On peut badigeonner chaque aphte avec un coton-tige imprégné de Citron ou de vinaigre puis trempé dans le Bicarbonate de soude. Attendre une dizaine de minutes avant de rincer. Renouveller l’opération si besoin.

Le Citron et le vinaigre, dont les acides font des antiseptiques très efficaces, aident à la cicatrisation. Le Bicarbonate de soude a le même effet mais ne pique pas (génial pour les enfants).
Ce sont des traitements des plus efficaces.

On peut également faire des gargarismes avec de l’eau fortement citronnée ou vinaigrée dans laquelle on ajoute 2 cuillères à café de bicarbonate. Attendre une dizaine de minutes avant de rincer. Renouveler l’opération si besoin.

On peut aussi appliquer un sachet de thé mouillé sur la lésion : les tanins qu’il contient auront un apaisant. Certains mâchent des feuilles crues de Basilic frais ou en font une décoction (100 g par litre) utilisée en gargarismes.

En traitement de fond, on pourrait ingérer 2 cuillerées à soupe de chou cru haché et 1 cuillerée à café de germe de blé qui diminue la sensibilité aux aphtes. La vitamine C permettrait également de mieux lutter contre les aphtes.

Enfin, il existe des traitements homéopathiques.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion