Le Bénin – Interview d’Amzath, premier commenteur international sur Coloc’A Terre

Autour de la Terre, Livre d'or Ajouter un commentaire

Etudiant, Amzath a 22 ans et vit chez ses parents.
Il a beaucoup de projets notamment développer une culture de Jatropha. Il souhaite que celui-ci permette la production de biodiesel et de savon local mais également que ses feuilles enrichissent la terre. Mais il ne peut pas développer ses projets compte tenu de sa capacité financière. Il voudrait démarrer cette activité avec 2000 euros afin de planter tous les 3 ans des hectares de maïs dans les sols où il aura également planté du Jatropha. Ses autres projets : la production d’ananas (“nous avons les meilleurs variétés au monde”) et un magazine mensuel consacré au développement de l’Afrique.
Amzath a été le premier à laisser un commentaire international sur Coloc’A Terre. Pour l’occasion, je l’ai interrogé sur son pays : le Bénin. Il a accepté de m’en parler. Voici, une synthèse de son récit.

le-drapeau-du-benin1


“Avec une population de 7 862 944 habitants au total, le Bénin est un petit pays de l’Afrique de l’Ouest et est un pays limitrophe du Nigéria. Cotonou, la capitale économique, compte environ 1 000 000 d’habitants et Porto-Novo est la capitale politique.”

cotonou-au-coucher-du-soleil1

Cotonou au coucher du soleil

les-marins-du-village-de-ganviebmp1

“C’est un pays sous développé mais il y règne la paix”

“Le Bénin est un pays touristique : beaucoup d’européens viennent le visiter, très souvent pendant les mois de juin à septembre.”

Climat

“Au cours d’une année, il y a deux saisons pluvieuses (une grande et une petite) et deux saisons sèches (une grande et une petite). Actuellement, nous sommes dans la grande saison pluvieuse”.

cascade-de-tanougou22

“J’aime le Nord-ouest du Bénin, il y a des endroits vraiment calme et beaux”

Les fêtes

“Le 10 janvier est un jour férié. C’est le jour de la fête Vodoun. Vodoun signifie “esprit” en fon (langue du sud du Bénin que l’on parle à travers tout le pays). L’adepte se remet à un certain nombre de divinités qui gèrent le monde. Elles sont déclinées autour des quatre éléments fondamentaux de la vie et du monde : la terre, l’eau, l’air et le feu. Selon la croyance Vodoun, Dieu s’est doté de deux assistants : Mawu et Lissa qui incarnent respectivement le féminin et le masculin. Le chef suprême Vodoun est le Dagbo Hounon, les cultes sont dirigés par des prêtres, les Vodounons et Ouidah, ville située à 42 km de Cotonou, est le fief de la congrégation religieuse. La croyance Vodoun admet que chaque être humain a un “engendreur cosmique”, une divinité ou un défunt qui porte la glaise dans laquelle il sera modelé et à qui le Créateur insufflera le souffle de vie. S’il s’agit d’une divinité, le vodouisant sera consacré à cette dernière. La célébration du 10 janvier n’est autre que l’expression de la reconnaissance d’une dimension et d’une identité religieuse que partage la diaspora africaine de par le monde, pour le plus grand plaisir des Béninois, et plus particulièrement celui de la communauté Vodoun dont la pratique reste encore obscur pour le commun des mortels.
La fête nationale se fête le 1er Août et réuni énormément de monde. Ce jour là a lieu le défilé des des agents de l’Etat : gendarmes, cultivateurs, sapeurs pompiers,… Cette fête montre la valeur de nos richesses culturelles, politiques et économiques. Les membres des pays voisins sont invités et bien sûr il y a des français. Cette fête se termine par un match de football inter-région.”

Gastronomie

“L’alimentation béninoise est constituée de deux plats :

  • l’amiwo est composé d’une pâte de farine de maïs à l’arachide cuite dans une sauce à base de condiments, tomates et bouillon de poulet. Elle est généralement servie accompagnée de poulet. C’est un repas du sud du Bénin,
  • l’igname pilé appelé agoun en langue fon, ça se mange accompagné d’une sauce faite avec de la tomate. C’est un repas du Nord du Bénin.”

Le Bénin en quelques mots…

Le Bénin en 3 mots : “paix, pauvreté et politique”.
Ses animaux : “l’écureuil et le python”.
Ses plantes : “le sorgho, le mil et le maïs”.
Sa couleur : “le jaune qui représente le présage”.
Les béninois en 3 mots : “accueillant, jaloux et bavard”.
Ce qu’Amzath aime le plus dans son pays : “la paix“.
Ce qu’Amzath aime le moins dans son pays : “l’injustice”.


village-lacustre-de-ganvie-au-benin1

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

2 commentaires sur “Le Bénin – Interview d’Amzath, premier commenteur international sur Coloc’A Terre”

  1. TCHANI a écrit:

    Iliassou,

    Etudiant au Caire, très fier de tes articles et de ton esprit d’initiative, je t’ôte chapeau et je te souhaite beaucoup de courage………..

    Je suis aussi béninois. De tels cadres consciencieux, le Benin en a besoin. Persévère donc et ne relâche surtout pas.

  2. BEAUCOURT a écrit:

    Intéressant quand on est une française. Peut être qu’un jour j’irai visiter votre pays.
    Continuez.

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion