Rapport Chevassus-au-Louis : fixer la valeur économique de la biodiversité ?

Autour de la Terre, EcoDico Ajouter un commentaire

Le 29 avril 2009, le rapport sur l’ “Approche économique de la biodiversité et des services liés aux écosystèmes”, inscrit dans la lignée du rapport de Nicholas Stern, a été rendu public. Il s’agit de définir des valeurs de référence pour que la valeur économique de la biodiversité soit prise en compte, pour lui donner un poids économique et juridique.

cout-environnement

(Source : Photos Libres)


Le groupe de travail dirigé par Bernard Chevassus-au-Louis a souhaité distinguer deux composantes :

  • La biodiversité extraordinaire i.e. des entités clairement identifiés qui “n’ont pas de prix”. Elle peut être gérer par d’autres moyens que par une approche économique (ex. : programmes de gestions).
  • La biodiversité ordinaire qui n’a pas de valeur apparente mais qui, par l’abondance et les interactions entre ses entités, contribue au fonctionnement des écosystèmes. Elle nous paraît commune mais sa dégradation peut causer de graves problèmes pour l’environnement et/ou pour activités humaines. Les experts proposent d’évaluer la biodiversité ordinaire à partir des services qu’elle rend à l’homme, identifiés selon quatre principaux types :
    • les services d’auto-entretien assurant le bon fonctionnement des écosystèmes,
    • les services d’approvisionnement produisant des biens appropriables par l’homme,
    • les services de régulation i.e. la capacité à moduler des phénomènes naturels,
    • les services culturels utilisés à des fins récréatives, esthétiques et spirituelles.

Ce rapport affiche une approche économique utilitariste et donc réductrice qui peut choquer. Mais l’identification de la valeur économique de l’environnement est un préalable à son intégration dans le développement durable de la société. L’approche économique doit s’articuler avec les approches éthique et sociologique afin de donner à l’environnement non seulement un prix mais aussi une valeur juridique.

Voir : Actu-Environnement/Rapport Chevassus-au-Louis : fixer la valeur économique de la biodiversité.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion