Les coraux

EcoDico Ajouter un commentaire

Les coraux, qui comptent aujourd’hui parmi les écosystèmes les plus menacés au monde, résultent de la symbiose de petits animaux, les polypes, et d’algues.
Les algues fournissent des nutriments aux polypes grâce à leur action photosynthétique et les polypes fournissent aux algues un support. En effet, ils fixent le calcaire, formant ainsi d’immenses colonies.

coraux

Coraux sains
(Source: Centre de Recherches Pétrographiques et Géochimiques, Claire Rollion-Bard)

Ces récifs sont précieux car abritent une biodiversité unique. De surcroît, les récifs constituent des barrières naturelles protégeant les côtes des cyclones et des tsunamis comme l’a démontré l’Union Internationale de Conservation de la Nature (UICN) suite au tsunamis de l’Océan Indien de 2004. C’est pourquoi, ils font l’objet d’une protection à travers les Aires Marines Protégées (AMP) qui visent à limiter l’impact des activités humaines.

Les principales menaces auxquelles ils sont exposés relèvent du changement climatique (blanchiment des coraux, élévation du niveau de CO2), des pressions exercées directement par l’homme (surpêche, sédiments liés à la déforestation, rejets d’engrais et de produits chimiques) et de la dimension humaine de façon plus générale (pauvreté croissante et démographie, manque de moyens de gestion de certains pays, faible volonté politique).
Notons que sur l’ensemble des récifs coralliens du monde soit environ 527.000 km2, 5,3 % sont situés dans des réserves marines où la pêche est autorisée, 12 % dans des réserves polyvalentes acceptant la pêche, les activités récréatives et la recherche, et 1,4 % seulement dans des réserves strictes où tout prélèvement est interdit.

Voir l’article: La protection des récifs coralliens est inégale à l’échelle mondiale.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion