Le principe de la compensation carbone

EcoDico Ajouter un commentaire

Le principe de compensation carbone est simple.

Il s’agit de financer un (des) projets qui permettent de fixer le carbone de l’atmosphère ou de réduire la libération de CO2. Par exemple, la plantation d’arbres.
Ceci afin de compenser ses propres émissions  (transports, activités industrielles,…).

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

7 commentaires sur “Le principe de la compensation carbone”

  1. julien a écrit:

    Bon début d’articles, mais personnellement, je ne suis pas pour la plantation d’arbres, voici une source que je trouve pertinente à ce sujet : Manicore/Combien de forêts planter pour compenser nos émissions de gaz carbonique ?

  2. Emilie Beaudoin a écrit:

    C’est vrai que j’ai donné un exemple. Mais ce n’est pas forcément la solution à tout.
    Comme d’habitude, il n’existe pas LA solutions mais des solutions…

  3. GreG a écrit:

    Pour aller plus loin, et toujours selon Jancovici, La “neutralité” CO2: vraie bonne idée, ou mise de doigt dans l’œil jusqu’au coude ?

    En conclusion de cet article, il faut réserver la compensation uniquement aux émissions inévitables, après avoir réaliser tout les efforts de réduction et de substitution par des énergies pauvre en carbone. Et, surtout, éviter de l’utiliser comme prétexte pour se donner bonne conscience !

    Ceci dit, la compensation carbone reste une arme pour agir contre le changement climatique, tout comme la fixation et la séquestration du carbone par des procédés chimiques ou biologiques que tu évoques. Il y a beaucoup de recherche sur cette séquestration, mais c’est encore expérimentale.

  4. julien a écrit:

    Finalement l’article commence dans le titre et fini dans les commentaires !
    Bien d’accord avec toi GreG, d’ailleurs nous allons bientôt en parler sur notre blog.

  5. Emilie Beaudoin a écrit:

    Finalement l’article commence dans le titre et fini dans les commentaires !”

    Et bien tant mieux ! lol

    Je ne peux pas penser à tout préciser (surtout que j’essaye de faire des articles courts dans la mesure du possible). Ici, je voulais surtout rendre simple un concept compliqué pour tous ceux pour qui les discussions environnementales sont un casse-tête.

    En même temps, je reconnais que là j’ai fait un peu fort 😉
    Mais c’est tout l’intérêt du blog que chacun puisse apporter sa contribution (et moi j’en profite pour apprendre plein de chose…).

    Merci à tous.

  6. Emilie Beaudoin a écrit:

    Je n’aurais pas dis mieux !

    Merci pour la référence.

  7. julien a écrit:

    Pour le coup celui là était vraiment court… 😉

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion