Quand les océans seront vides

Mon EcoMaison Ajouter un commentaire

Une étude publiée dans Sciences le 3 novembre 2006, estime que les ressources marines pourraient disparaitre en grande partie d’ici 2048 à cause de la pression insoutenable des activités humaines sur le milieu marin.

L’équipe internationale de chercheurs à l’origine de cette étude s’est basée sur des dizaines d’expériences et d’observations. Cette étude montre la perte de biodiversité causée par la surpêche et les pollutions. En 2003, 29 % des espèces marines étaient déjà en train de s’effondrer. Cette étude souligne la menace quant à la stabilité de l’écosystème océanique.
Or la disparition d’une seule espèce déséquilibre l’ensemble de l’écosystème mettant en péril ses autres occupants qui sont interdépendants.

Chacun de nos gestes compte, nous pouvons donc agir chaque fois que nous achetons des produits de la mer :

  • en diversifiant ses choix : Lieu noir, Eglefin, Sole et Hareng (source IFREMER; stocks abondants/capture autorisée),
  • en achetant du poisson sauvage à la bonne taille ou mieux des produits d’élevages respectueux de l’environnement,
  • en achetant des produits qui valorisent toutes les parties de l’animal : charcuteries de poisson, terrines, soupes,…

Notons que le Parlement européen, a voté le 14 novembre 2006, la directive “Stratégie pour le milieu marin” qui fixe des obligations de résultats de restauration du bon état écologique des mers et océans d’içi 2017. Le Parlement a ajouté une annexe donnant un cadre précis à la définition de “bon état écologique”.

Voir les articles: Actu-environnement/Le Parlement européen souhaite une stratégie de protection marine dés 2017 et Notre-planète.info/La fin des produits de la mer pour 2048.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion