Comment ne plus pleurer lorsque vous coupez de l’ail, de l’échalotte ou de l’oignon ?

Mon EcoMaison Ajouter un commentaire

ail

(Source : Photos Libres)

C’est tout simple.

Voici une astuce de ma grand-mère : lorsque vous coupez de l’ail, de l’échalotte ou de l’oignon, gardez à proximité un petit bol d’eau fraiche. Trempez y les doigts dès que vous sentez que vous allez pleurer.

Ca marche bien. On m’a dit que c’était parce que l’eau fraiche resserait les pores et donc empèchait les molécules souffrées qui font pleurer de pénétrer dans le corps humain.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion