Démonstration du désherbage à l’eau chaude

Mon EcoJardin Ajouter un commentaire

A Léguevin, le 15 Mai 2008, j’ai pu assister à une démonstration de désherbage à l’eau chaude avec mon maître de stage aux Jardins Toulousains, Laurent MEDALE.
J’y ai retrouvé Aurélie qui pourra vous donner son avis sur la technique…

Le traitement détruit les partie aériennes des plantes uniquement donc il faut respecter un certain nombre de contraintes :

  • on ne peut pas traiter la végétation installée (végétation pérenne) donc raté pour les ronces,
  • il faut traiter début Avril quand le système racinaire (plantes annuelles) est encore peu dévelloppé puis en Septembre.

Le travail est un peu plus long et il est nécessaire de faire 4 passages (contre 3 pour le Glyphosate et 7 à 8 pour le gaz). En revanche, aucune protection individuelle n’est nécessaire (tuyau adapté contre les risques de brûlure, l’eau n’est plus brûlante à 20 cm de la sortie de buse, pas de vapeur dangereuse,…).

Le 21 Mai 2008, je suis retourné sur les lieux des traitements. Le résultat semble correct mais je pense qu’il faut réellement respecter les dates de traitement pour détruire la partie aérienne de la plante avant qu’elle n’ait un système racinaire suffisamment développé pour survivre.

En résumé, je pense qu’en respectant quelques contraintes, cette technique est tout à fait valable pour des traitements ponctuels (zones à revêtement imperméable, linéaires routiers, aéroports,…) ou pour des zones sensibles (cours d’eau, cours d’école, terrain de jeu pour enfants, organismes certifiés ISO 14001,…).

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

2 commentaires sur “Démonstration du désherbage à l’eau chaude”

  1. Belinda a écrit:

    Salut Emilie,

    Elle est super cool cette idée, mais j’aimerais en savoir plus sur le tuyau adapté. C’est un tuyau que tout le monde peut avoir chez soi? Si oui, où peut-on s’en procurer et surtout, combien ça coûte environ ? Est-ce qu’on peut acheter un adaptateur pour tuyau d’arrosage classique ? Et à combien s’élève la température de l’eau (bouillante ou juste eau chaude du robinet) ? Il faut un réservoir spécial pour l’eau chaude ?

    Merci pour ta réponse.

  2. Emilie Beaudoin a écrit:

    Alors, je vais essayer de répondre à ces nombreuses questions.

    La température de l’eau s’élève à 95°C. C’est pourquoi il faut un matériel pouvant résister à de telles températures et sécurisé.

    Je ne pense pas que l’on puisse trouver ce type de tuyau sur le marché des particuliers (désolée). C’est un tuyau en “plastique” avec une bandelette serpentant autour et jouant le rôle d’isolant.
    En fait, ce système appartient à un ensemble que l’on ne peut (actuellement) déplacer que sur une camionnette à plateau. Mais je ne désespère pas que l’on puisse trouver des modèles adaptés aux particuliers d’içi quelques années (après tout, les début du karsher ont dû être similaires). Un jour, on trouvera peut-être ce type de tuyau dans les jardineries.

    En attendant , il reste la casserole d’eau chaude. Du coup, il ne faut pas avoir tout un terrain à faire. Par contre, ça reste bon à savoir pour entretenir une allée (par exemple).

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion