Comment éviter le gaspillage de carburant

Coloc'Actions Ajouter un commentaire

Voici quelques astuces pour faire sont plein efficacement :

Astuce n°1 : Faites le plein de votre automobile tôt le matin, lorsque la température terrestre est plus froide. Toutes les stations essence ont leurs réservoirs enfouis dans le sol. La terre étant plus froide, la densité de l’essence ou du diesel est moins grande, en revanche, pendant la journée la terre se réchauffe donc les carburants prennent de l’expansion, alors si vous faites le plein dans l’après-midi ou en soirée, votre litre n’équivaut pas à un litre exact.

Astuce n°2 : Lorsque vous faites le plein, n’engagez pas complètement la manette de pistolet afin de minimiser les pertes par les vapeurs créées pendant le remplissage qui retournent vers le réservoir en créant un flux à contresens dans le tuyau.

Astuce n°3 : une chose importante est de faire le plein plus régulièrement. Plus le réservoir est plein, moins le carburant s’évapore dans le vide du réservoir.



Selon Pour un monde durable/Comment éviter le gaspillage de carburant.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

13 commentaires sur “Comment éviter le gaspillage de carburant”

  1. Zamyster a écrit:

    Très intéressant.
    Il est vrai que ce sont les petits gestes, l’attention de tous les moments qui permettent d’évoluer vers une société moins polluante.

    Je signale à ce sujet le site de la MACIF, Roulons pour l’avenir sur les gestes en faveur de l’environnement.

  2. Emilie Beaudoin a écrit:

    Je comptais justement faire référence à ce site…

    Voilà qui est fait. Du coup, j’ai rajouté le lien sur ton commentaire.
    Merci.

  3. GreG a écrit:

    Quel est l’ordre de grandeur des économies de tes 3 conseils ? Je suis assez perplexe face à la dilatation thermique matin/après-midi et aux vapeurs d’essence :$

    Et conseil n°4 (mon préféré 🙂 ): descendre les côtes en roue libre (Attention à bien gérer le freinage, car plus de frein-moteur !)

    Sinon, il y a le ministère des transports qui présente des “astuces” pour consommer moins. Rien de très nouveau, mais il y a des chiffres à l’appuie pour chaque conseils: réduction de la conso de 2,4% pour sous-gonflage (pas énorme, mais c’est toujours ça) à 40% pour conduite “agressive”.
    C’est là: http://www2.securiteroutiere.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_ademe.pdf

  4. Emilie Beaudoin a écrit:

    Désolée mais je ne connais pas l’ordre de grandeur des économies réalisées. Elles ne sont surement pas énormes mais comme tu dis : “c’est toujours ça”.

    Pour ce qui est de la dilatation thermique, moi ça me parait tout à fait possible.
    L’eau augmente sa viscosité en refroidissant jusqu’à devenir de la glace. C’est le même principe avec l’essence (et même avec tout les liquides de manière plus ou moins importante).

    Sinon, merci pour le lien.

  5. julien a écrit:

    Hello,

    J’avais reçu un jour ces informations par mail et il est vrai que,comme GreG (d’ailleurs salut GreG !), je suis un peu perplexe. J’ai fait le test et en remplissant avec le pistolet a moitié enclenché j’arrive à mettre trois litre de plus dans mon réservoir…

    Nous avons également fait un article sur l’éco conduite : L’Eco-blog/Conseils d’éco-conduite.

  6. Emilie Beaudoin a écrit:

    Ca me parait logique : en y allant plus doucement, on crée moins de turbulences (et de mousse) dans le réservoir.
    C’est comme avec une bouteille d’eau. Essayez de la remplir le robinet ouvert à fond ou avec un flux beaucoup plus lent. Vous la remplirez plus dans le second cas.

    Maintenant, les conseils que je donne là, je ne peux pas les confirmer à 100% puisque je ne suis pas une experte dans ce domaine. Ils m’ont paru judicieux et importants à partager.
    Maintenant, il faut les tester…

  7. GreG a écrit:

    Je suis d’accord, Emilie, tout conseil est bon à prendre 🙂 Et merci Julien pour ce témoignage, 3 L c’est pas rien ! Mais, tu les payes tout de même, non ? C’est pas une histoire de limiter les pertes par évaporations mais plutôt de mieux profiter du volume de son réservoir, il me semble.

    En tout cas, ça permet d’optimiser le conseil n°3 😉

  8. julien a écrit:

    Bien sur que tu les payes 😉 par contre en faisant cela et en pratiquant de l’éco-conduite, j’ai gagné pratiquement 120 kms d’autonomie… (ce que je dit à été vérifié en prenant l’essence toujours au même endroit et en faisant toujours le même trajet sur une période d’au moins 4 mois)
    Donc tout les conseils combinés sont un bienfait pour la planète et le portefeuille… (et le portefeuille cela parle à tout le monde 🙂 )

  9. Zamyster a écrit:

    Bonjour Emilie,

    Comme tu avais aimé le lien Roulons pour l’avenir, je t’indique aussi un article sur la plateforme d’E-commerce branché développement durable E-Citizen :

    http://alternatificience.blogspot.com/2009/05/e-citizen-la-place-de-marche-ecolo.html

    Bonne lecture!

  10. Camille a écrit:

    Pour protéger la Terre, mettre des ampoules basse-consommation (éteindre la lumière en sortant de la pièce), fermer les portes en sortant d’une pièce pour économiser le chauffage. Je n’ai que 10 ans et je veux protéger la Terre.

  11. Emilie Beaudoin a écrit:

    Bravo !

    Merci Camille pour ton témoignage ! Ca donne du baume au cœur de voir des enfants de ton âge se mobiliser.

  12. Christophe a écrit:

    Tous les conseils sont bons à prendre.
    Pour ma part, je critiquerai l’astuce n°3.
    Plus le réservoir est plein, plus le véhicule est lourd, donc plus il consomme.
    S’il est vrai que l’essence est très volatile, le gazole, quand à lui, n’a pas la particularité de s’évaporer outre mesure. On fait des réservoirs bien étanches de nos jours !

    Personnellement, quand je fais le plein, le lève toujours le tuyau que je laisse égoutter dans mon réservoir. Je récupère au moins un demi-verre à chaque fois. C’est toujours ça !

  13. Emilie Beaudoin a écrit:

    C’est vrai. Je n’avais pas pensé à ça. Comme quoi on ne peut pas penser à tout. J’adore le web 2.0 😉

    Quant à l’astuce de laisser égoutter la gâchette dans le réservoir, je fais pareil. Parce que oui : c’est toujours ça.

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion