La vie au macroscope

Chroniques Ajouter un commentaire

Cette notion de macroscope a été créée par Joël de Rosnay. En tant qu’Ingénieur Ecologue, je dois reconnaitre que ce terme est très bien trouvé.

Pour étudier une cellule, les scientifiques utilisent un microscope parce qu’elle est trop petite pour que nous puissions observer son fonctionnement à l’œil nu.

microscope-macroscope_Bourdaire

(Source : Wikimedia/Bourdaire)

L’écologie, c’est l’étude du fonctionnement des écosystèmes i.e. les interactions des individus entre eux et avec leur milieu.
Une telle étude induit une échelle souvent importante, inobservable “à l’oeil nu”. Etudier l’écologie, c’est bien étudier la vie au macroscope.

Le microscope permet d’observer l’infiniment petit, le télescope : l’infiniment grand et le macroscope : l’infiniment complexe. En effet, afin de comprendre le fonctionnement des écosystèmes, l’ingénieur écologue doit intégrer un ensemble d’élément “facilement” observables grâce à ses connaissances et à ses capacités de synthèse et d’analyse. Il s’agit donc de réaliser une analyse multidimensionnelle souvent sans connaitre tous les paramètres (température, hydrométrie, espèces animales présentes, espèces végétales présentes,…). Ceux-ci sont tellement nombreux qu’ils sont difficiles à tous identifier et il est encore plus difficile de tout relier de manière logique et intégrable.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion