La “pollution naturelle” ? Ca n’existe pas !

Chroniques Ajouter un commentaire

J’entends régulièrement parler de la “pollution naturelle” en opposition à la “pollution humaine”. Sauf que la “pollution naturelle” ça n’existe pas !!!


La pollution est le fait de l’activité humaine et uniquement de cela. Un polluant peu être défini comme tel quand, libéré dans le milieu naturel PAR L’HOMME, il perturbe l’équilibre physico-chimique et biologique du milieu.Une même molécule peu à la fois être naturelle et être un polluant. Comme par exemple le souffre qui peu aussi être libéré par l’activité volcanique. Ce n’est pas forcément une molécule synthétique. Autre exemple : les déjections animales ne sont pas polluantes en soi mais dans le cas d’un élevage PAR L’HOMME, la concentration devient telle qu’il s’agit alors d’un polluant.

Ce qui différencie le polluant, c’est l’échelle à laquelle il est libéré, l’activité humaine étant partout sur le globe, concentrée, permanente et hyper-développée.

Cela fait des milliards d’années que la “pollution naturelle” existe, la biocénose s’en est toujours bien portée. Mais la pollution “humaine” (la seule, l’unique, la vraie : on a de quoi être fiers !) ne peut être “digérée” par l’environnement.

Pas d’exagération non plus : nous ne polluons pas non plus depuis la préhistoire. Mais nous avons passé un cap où notre nombre et la nature de nos activités ont été tels qu’elles sont devenues insupportables pour l’environnement . Evidemment il est difficile de situer la période où la ligne a été franchie. Mais une chose est sûre depuis les révolutions industrielles nous ne pouvons remettre en cause l’impact négatif des activités humaines sur l’environnement.

Il est temps de faire quelque chose. Et commençons par cesser de parler de la “pollution naturelle” qui n’est qu’une invention de mauvaise foi pour se dédouaner !

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

3 commentaires sur “La “pollution naturelle” ? Ca n’existe pas !”

  1. Emilie Beaudoin a écrit:

    Je viens d’obtenir la définition de l’ADEME et de l’ACFCI. Je vous la communique :

    Pollution :
    Modification défavorable du milieu naturel qui apparaît en totalité ou en partie comme un sous produit de l’action humaine, au travers d’effets directs ou indirects altérant les critères de répartition des flux d’énergie, des niveaux de radiation, de la constitution physico-chimique du milieu naturel [ainsi que] l’abondance [et la répartition] des espèces vivantes.”

    Plan Environnement Entreprise 2000, Mise à jour 2003, Méthode opérationnelle (ADEME, ACFCI, 2003).

  2. La pollution, ce n’est pas naturel ! a écrit:

    […] vous retransmets ici un article que j’ai écrit pour Coloc’A Terre le 08 avril 2008. Parce que j’entends toujours parler de la “pollution naturelle” en opposition à […]

  3. stack a écrit:

    Pollution :
    Modification défavorable du milieu naturel qui apparaît en totalité ou en partie comme un sous produit de l’action humaine, au travers d’effets directs ou indirects altérant les critères de répartition des flux d’énergie, des niveaux de radiation, de la constitution physico-chimique du milieu naturel [ainsi que] l’abondance [et la répartition] des espèces vivantes. »

    Plan Environnement Entreprise 2000, Mise à jour 2003, Méthode opérationnelle (ADEME, ACFCI, 2003).

    1 – qu’est-ce qui permet de juger de l’aspect défavorable ?
    2 – l’humain n’est-il pas naturel ?

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion