La pollution lumineuse : une véritable pollution

Chroniques Ajouter un commentaire

Dans nos villes, les éclairages artificiels sont si nombreux et omniprésents qu’ils nuisent à l’obscurité normale de la nuit.

pollution lumineuse

(Source : Photos Libres)


Passe encore pour l’éclairage public, synonyme de sécurité. Bien que, souvent, un réverbère sur deux suffise les nuits de pleine lune. De plus, un lampadaire bien conçu devrait éclairer le sol autour de lui, plutôt que le ciel, ce qui n’est pas toujours le cas.

Par contre, à quoi servent les enseignes, les vitrines de magasins et les bureaux allumés en pleine nuit ? Les enseignes lumineuses sont agressives et n’intéressent que peu les citoyens qui sont privés de la beauté du ciel nocturne.
De plus, cette luminosité excessive perturbent la faune et la flore :

  • la végétation éclairée en permanence dégénère de façon précoce,
  • les oiseaux migrateurs sont gênés,
  • les animaux nocturnes sont perturbés.

Des effets directs bénéfiques pour l’environnement et de véritables économies d’énergies sont possibles en se penchant sur ce sujet.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Un commentaire sur “La pollution lumineuse : une véritable pollution”

  1. Emilie Beaudoin a écrit:

    Je suis tombée par hasard sur un article très complet de Greg à ce sujet sur Blogalwarming. Il propose notamment une carte impressionnante que je connaissais déjà mais que j’avais choisi de ne pas publier faute de savoir quelle en était la source. Donc si vous voulez en savoir plus sur les problèmes causés par la pollution lumineuse, voici le lien : Blogalwarming/Grenelle de l’environnement: la pollution lumineuse en pleine lumière !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion