En direct de Bamako

Chroniques Ajouter un commentaire

“Chaleur toujours aussi intense…”

Enfant malien

“La vie en ville est bien différente de la brousse : on risque de se faire écraser toutes les secondes et j’ai vu des enfants dormir à même les trottoirs dans la crasse, d’autres fouiller les tas d’ordure pour manger. Je crois tout de même que la misère est moins dure dans les villages finalement,…”

Femme malienne

“Vendredi, jour de prière. A partir de 13h, les rues sont bloquées et tout s’arrête, les gens (les hommes surtout) s’installent tous pour la prière, c’est impressionnant toutes ces rues remplies de têtes inclinées qui marmonnent […] C’est comme si la ville était suspendue.”

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion