Vu dans La Dépêche du midi : la discothèque éco-responsable

Autour de la Terre Ajouter un commentaire

Après avoir vu un article dans La Dépêche du midi à ce sujet, je me suis renseigné sur un concept innovant et respectueux de l’environnement : le Watt, une boîte de nuit écologique a ouvert à Rotterdam (Pays-Bas).

  • la discothèque est enterrée pour une meilleure intégration paysagère et une meilleure isolation thermique et sonore,
  • les toilettes sont alimentés par l’eau de pluie,
  • les bouteilles du bar sont biodégradables ou réutilisées pour la déco et les gobelets sont recyclables,
  • une partie de l’électricité est founie par des éoliennes et des panneaux solaires,
  • plus étonnant, les réseaux électriques du Sustainable Dance Club sont également alimentés grâce à l’énergie dégagée par les danseurs ! Cette prouesse est rendu possible grâce à un dancefloor consitué de pavés montés sur ressorts eux-même reliés à des dynamos. Pour motiver les danseurs, les murs changent de couleur selon l’énergie dégagée.

Par rapport à une dicothèque classique, l’ensemble des mesures mises en place permettent d’espèrer :

  • -50% CO2,
  • -30% électricité,
  • -50% papier,
  • -50% eau.
Imaginé il y a un peu plus d’un an par l’ONG environnementale Enviu associée avec le studio d’architectes hollandais Doll, le concept devrait prochainement essaimer dans le reste de l’Europe.

Notons que plus proche de nous, des initiatives interressantes sont également à saluer comme, si je ne me trompe pas, celle du Bikini entièrement reconstruit à Ramonville (31) après l’explosion d’AZF. Celui-ci demande une caution pour l’utilisation d’un gobelet. Cette dernière est rendue si le gobelet est ramené en fin de soirée.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion