Nouveau : le miel à la fleur d’OGM

Autour de la Terre Ajouter un commentaire

Un apiculteur du Lot et Garonne a demandé à la justice d’interdire à un agriculteur de semer du maïs OGM, considérant que le pollen récolté par ses abeilles est pollué et que cela dévalue sa production. Il considère également que ses abeilles, qu’il déplace au cours de la saison pour produire différentes sortes de miel selon le pollen (acacia, colza…), pourraient devenir “abeilles non grata” ailleurs.
Le jugement de ce procès, une première en France, a été délivré fin mai. L’apiculteur a été débouté car, selon le parquet, il aurait dû vérifier la présence ou non de champs OGM avant d’installer ses ruches.

Il faut savoir qu’actuellement, il est impossible, en France, de connaitre la localisation des champs OGM. Précaution visant à protéger ces champs du fauchage anti-OGM.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion