Le réchauffement climatique entraine le déplacement des populations végétales et animales

Autour de la Terre Ajouter un commentaire

Dans un article du Journal du Développement durable, Patrick Cros s’étonne des résultats d’une étude d’une équipe franco-chilienne. Ceux-ci ont examiné des relevés forestiers enregistrés depuis le début du XXe siècle. Ils ont ainsi étudié 171 espèces végétales (herbes, arbustes et arbres) sur six chaines de montagne (Alpes, Pyrénées, Massif central, Jura, Vosges et massif Corse). Ils ont démontré que les plantes ont grimpé de 65 mètres d’altitude entre 1971 et 1993. Les auteurs ont corrélé cette ascension avec l’élévation des températures enregistrées dans les massifs depuis les années 1980 : le changement climatique pousse les plantes à se développer à plus haute altitude.
P. Cros qualifie ce phénomène d’insolite, d’effet inattendu du changement climatique, de constat surprenant.

Pourtant, c’est un phénomène connu de longue date. Les plantes ont tendance à pousser peu à peu à plus haute altitude pour retrouver des conditions favorables à leur développement (fraicheur notamment). Il s’applique en fait à toutes les espèces, animales comme végétales, et a été observé lors de toutes les périodes de réchauffement planétaire.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion