Le juste équilibre

Autour de la Terre Ajouter un commentaire

Le Conseil économique et social (CES) a rappelé combien l’augmentation progressive et soutenue de la consommation d’énergie et des besoins de production qui en découlent pose problème à l’heure où les réserves d’énergie fossiles diminuent et où les changements climatiques se font sentir. Cette situation risque d’être économiquement et socialement coûteuse d’ici 2050. Selon le Conseil Économique et Social, l’objectif est de parvenir à un mixte raisonné, équilibré, associant les énergies fossiles, nucléaires et renouvelables.

energie-nucleaire energie-eolienne energie-agrocarburant energie-petrole

(Source : Wikimedia/Nitot, licence cc, Wikimedia/Methos31, licence de documentation libre GNU, Wikimedia/Jörg Hempel, licence cc, Wikimedia/Divulgação Petrobras, licence cc)


La recherche sur les technologies futures doit concerner aussi bien la production que la consommation et s’orienter vers tous les types d’énergie. Sur le plan de la technologie, toutes les énergies doivent être améliorées, les plus connues comme les plus innovantes.
Pour les énergies renouvelables, le potentiel est énorme mais le caractère intermittent de certaines d’entre elles nécessite toutefois d’accroître la recherche pour développer des systèmes de stockage.
Le CES est également très enthousiaste sur les réacteurs nucléaires du futur et notamment le passage de la fission à la fusion et sur l’hydrogène même s’il reste conscient que leur utilisation est difficilement envisageable dans un avenir proche.Pour le Conseil économique et social, les aspects sociétaux, internationaux, géopolitiques supposent des choix politiques pour assurer, au mieux et à long terme, l’indépendance énergétique, l’approvisionnement en énergie au meilleur coût, le respect de nos engagements environnementaux et les coopérations internationales particulièrement avec les pays en développement.
Enfin, le Conseil rappelle que ces technologies et ces politiques doivent être accompagnées d’une nécessaire et profonde évolution des comportements. Il est temps de préparer les esprits à des évolutions comportementales majeures pour vivre mieux tout en consommant moins d’énergie.Au final, le CES plaide pour un mixte énergétique où toutes les énergies actuelles et futures peuvent trouver leur place, là où elles sont les plus efficaces. Le CES évoque donc une production décentralisée avec des réseaux performants et intelligents permettant de gérer un système de plus en plus complexe et d’assurer le même niveau de qualité et d’accès à l’énergie sur l’ensemble d’un territoire.
Cet avis sera présenté au Premier ministre qui en tiendra compte…ou non.

Voir: Le Conseil Économique et Sociale plaide pour un mixte énergétique raisonné et équilibré.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Un commentaire sur “Le juste équilibre”

  1. sarah a écrit:

    J’adore

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion