Le début d’une nouvelle vie pour les légumes tordus

Autour de la Terre Ajouter un commentaire

La Politique Agricole Commune (PAC) de l’Europe existe depuis les années 50 (voir l’historique de la PAC trouvé sur le site du ministère de l’agriculture). Dans les années 60 , l’objectif était d’aider les agriculteurs européens à vivre dignement et d’augmenter la qualité et la quantité des produits agricoles porposés sur le marché. C’est ce qui explique l’existence d’une loi aberrante qui interdit la mise en vente directement sur les étalages de tout les produits n’entrant pas exactement dans les calibres définis par la PAC. Ce sont donc des milliers de carottes tordues, concombres géants, tomates triples qui atterrissent à la poubelle ou qui rejoignent les chaines des usines agroalimentaires.

A cause du prix actuels des légumes, la Commission Européenne a décidé de mettre fin à ce statu quo. Les normes de commercialisation applicables à 26 fruits et légumes : abricots, artichauts, asperges, aubergines, avocats, haricots, choux de Bruxelles, carottes, choux-fleurs, cerises, courgettes, concombres, champignons, noisettes, choux pommés, poireaux, melons, oignons, pois, prunes, céleris, épinards, noix, pastèques, chicorées, … devraient donc être supprimées.

Cette loi va donc disparaître à partir de juillet 2009. Et tous ces fruits et légumes pourront à nouveau être commercialisés quels que soient leur couleur, taille ou apparence. Ils pourront désormais être vendus au détail avec une étiquette spécifique pour les distinguer des produits relevant des catégories Extra, I et  II et bénéficier de prix à la vente intéressants.

Par contre, ces normes devraient subsister dix types de fruits et légumes (pommes, agrumes, kiwis, laitues, pêches, nectarines, poires, fraises, poivrons, raisins de table et tomates).

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion