La publicité peut nuire gravement à l’environnement

Autour de la Terre Ajouter un commentaire

En juillet 2007, les annonceurs et publicitaires auront à leur disposition Ecopublicité, un outil permettant d’évaluer l’impact environnemental d’une campagne publicitaire. Cependant, cet outil n’intégrera pas l’impact social et éthique du message véhiculé par la publicité. Or, de plus en plus de publicités utilise l’argument écologique pour vanter les qualités de services ou de produits et cette utilisation n’est pas toujours justifiée voire abusive.

pub-peugeot-poumons

Peugeot 307 HDI
(Source : L’alliance pour la planète)

L’Alliance pour la Planète a donc trié les pubs afin d’identifier les pubs à “blanchiment écologique”.

PricewaterhouseCoopers EcoBilan et Media Planning Group se sont associés pour créer un instrument de mesure de l’impact environnemental de la publicité. Mené en partenariat avec l’Ademe et basé sur la méthodologie de l’Analyse du Cycle de Vie (ACV), Ecopublicité permettra d’analyser tous les impacts d’une campagne de sa conception à sa mise en œuvre. La télévision, l’affichage, la presse écrite, Internet, la radio, les imprimés sans adresse et les mailings adressés seront analysés grâce à des indicateurs d’impacts environnementaux qui compteront les émissions de gaz à effet de serre, la consommation de ressources non renouvelables, la consommation d’eau, les déchets, l’impact sur le paysage,… Une version simplifiée et gratuite, accessible sur internet, donnera une évaluation des émissions de gaz à effet de serre et des déchets induits par la campagne. Les performances environnementales seront comparables sur la base de l’audience.
Ecopublicité n’intégrant pas l’impact du message publicitaire et face à l’utilisation abusive des arguments écologiques dans les publicités, l’Alliance lance la campagne “La publicité peut nuire gravement à l’environnement” pour que les entreprises et les annonceurs respectent la loi en matière d’environnement. L’Alliance estime qu’en donnant une image “verte” à des entreprises, des services et des produits qui ne le sont pas, ces publicités participent directement à la désinformation des consommateurs. Pour argumenter ces propos, l’Alliance a sélectionné plusieurs publicités qu’elle estime contraires à l’éthique dont voici quelques exemples: Pour un monde durable/Les mensonges des publicitaires (vidéo).Malgré tout, la pub est un outil de communication fantastique qui utilisé à bon escient peut faire et bouger les foules. Notons donc qu’il existe une base de données, Galerie Créative, qui recense des campagnes de publicité sur le développement durable telles que celles-ci: Ecolo du jour/Instructif, Ecolo du jour/Et si la mer pouvait se défendre et Ecolo du jour/Ah bon, il y a un réchauffement climatique??? Je ne le savais pas !. Accessible gratuitement sur le site du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), elle classe plus d’une centaine de campagnes de communication en fonction de leur entrée environnementale ou sociale.

A lire : Actu-environnement/La publicité disposera bientôt d’un outil pour mesurer ses impacts environnementaux mais pas son contenu.
Voir : Publicité Total – Parodie.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion