Coût du changement climatique: les analyses se multiplient

Autour de la Terre Ajouter un commentaire

Au cours du 20e siècle, la température moyenne de la planète s’est élevée d’environ 0,6°C et les prévisions scientifiques tablent sur une hausse de 2 à 6 degrés voire plus pour la fin du 21ème siècle. Les effets du changement climatique risquent d’être considérables et irréversibles: engloutissement des zones côtières, développement des maladies tropicales, extinction de nombreuses espèces, risques de pénuries en eau,…
Alors que jusqu’ici les études sur le phénomène étaient menées par des scientifiques, des rapports récents apportent la contribution de poids des économistes. Il en ressort que l’inaction aura un coût supérieur à celui des 2 guerres mondiales ou de la grande dépression de 1929 tout en rendant de grandes parties de la planète inhabitables et en générant la migration forcée de 200 millions de personnes.

coût-changement-climatique

(Source : Photos Libres)


L’étude “Changement climatique-le coût de l’inaction”, menée aux Etats Unis, a montré que les dépenses engendrées par un échec à limiter la hausse des températures pourraient atteindre 20 000 milliards de dollards en 2100 et ce chiffre ne tient pas compte des événements climatiques extrêmes. Ce rapport précise également les sommes comparativement faibles a engager pour éviter de telles conséquences.
En France, le 27 juin 2006, les sénateurs P. Laffitte et C. Saunier ont présenté le rapport “Changement climatique et transition énergétique: dépasser la crise” selon lequel, il existe un risque réel d’emballement climatique dont les conséquences financières sont très sous-estimées. De 1 % du PIB mondial actuellement, le coût du changement climatique pourrait être porté à 2,5-3 %.
Les conclusions rendues publiques, le 30 octobre 2006, par Sir N. Stern, ancien responsable des études économiques de la Banque Mondiale, vont dans le même sens que celles du rapport français. Stern a passé en revue l’éventail des faits avérés sur les incidences du changement climatique et leur coût économique au niveau planétaire d’ici 2100. En se basant sur les modèles économiques officiels, l’étude démontre que si rien n’est fait dès maintenant, les conséquences du changement climatique pourraient coûter jusqu’à 5 500 milliards de dollars par an, soit entre 5 et 20% du PIB mondial voire plus. En comparaison il suffirait de mobiliser 1% du PIB mondial chaque année dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre (GES), pour éviter les pires conséquences économiques et humaines.

Les chiffres avancés par ces différents rapports rappèlent qu’il est urgent d’agir, d’autant que fermer les yeux viendrait entraver la croissance économique.

Voir: Actu-environnement/Les études se multiplient pour analyser le coût du changement climatique, Actu-environnement/L’inaction face au changement climatique pourrait coûter 5.500 milliards d’euros à l’économie mondiale et Notre-planète.info/Le changement climatique augure une récession économique mondiale.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Un commentaire sur “Coût du changement climatique: les analyses se multiplient”

  1. Emilie Beaudoin a écrit:

    Voir aussi : ADEME/Le changement climatique.

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion