Biodiversité : et si on commençait 2010 sous le signe des sirènes ?

Autour de la Terre Ajouter un commentaire

A l’occasion de l’année de la biodiversité, Catherine Dauvergne m’a interpellé sur le cas d’une espèce menacée, le Lamantin, pour laquelle elle a un faible. Et on la comprend.

2010 Année de la Biodiversité ! Un thème très vaste.
Une année d’actions de sensibilisation ne sera pas de trop, face à une liste d’espèces menacées qui s’allonge de plus en plus !
Parmi les différentes espèces pour qui j’ai un faible, il en est une, dont on entend peu parler et qui est pourtant menacée de disparition dans les années qui viennent : c’est le Lamantin.”

Lamantin-menace-sirenien

Lamantin
(Source : Wikimedia/FlickrLickr, license Creative Commons)

Les Siréniens

Les Siréniens sont des mammifères marins tout comme les Cétacés. On distingue :

  • les Dugongidae : la famille des dugongs (1 espèce vivante), environ 70 000 Dugong (Dugong dugon) au nord de l’Australie, 6000 dans le golfe persique, il a existé une espèce nordique au niveau du détroit de Béring, la Rhytine de Steller, mais celle-ci s’est éteinte à la fin du 18ème siècle,
  • les Trichechidae : la famille des Lamantins (3 ou 4 espèces vivantes), à priori moins de 13000 individus (Lamantin de Floride : moins de 3000, Lamantin des Antilles (Trichechus manatus) : pas de chiffres exacts, Lamantin amazonien (Trichechus inunguis) : pas de chiffres exacts, Lamantin sénégalais ou ouest-africain (Trichechus senegalensis) : pas de chiffres exacts).

Ce sont de paisibles animaux aquatiques herbivores, qui broutent les plantes qui poussent dans l’eau, et que l’on trouve essentiellement dans les zones tropicales et dans l’hémisphère sud.
En 50 ans, le nombre des Siréniens aurait chuté de 96% !”

Les Lamantins

Le Lamantin est un animal totalement inoffensif et dépourvu de tout moyen de défense. Vu ses formes généreuses et son œil doux, peut-être aussi parce que son régime est exclusivement végétal, on le surnomme parfois “vache des mers” !”

Il vit en eau douce, principalement dans les régions côtières avec une végétation abondante. Il préfère les eaux lentes des rivières et des estuaires. Le Lamantin effectuerait des migrations saisonnières, en fonction des modifications du niveau des eaux, de leur salinité et de l’accès à la nourriture. Il mesure entre 3 et 4 mètres et peut dépasser 750 kg.
Le Lamantin figure sur la Liste rouge de l’UICN des animaux menacés. La chasse représente la principale menace. Interdite, elle est pourtant encore largement pratiquée. Une autre menace vient de la destruction de son habitat, dû à l’ensablement, à l’aménagement agricole des plaines inondables ou au déboisement des mangroves. Les blessures liées aux hélices de bateaux (voir la dernière vidéo) et la prise au piège dans des filets de pêche et les fils barbelés entraîne aussi des pertes importantes. La lente reproduction du Lamantin diminue encore ses chances de survie.

Voir : Larousse/Lamantin (académique), Radio Canada/Lamantin (audio), Libération/Le Lamantin, espèce laminée (témoignages).

Actions

Pour agir pour la protection des Lamantins, vous pouvez faire un don à l’association Noé Conservation qui a lancé, début 2006, la Mission Lamantin en partenariat avec l’association sénégalaise Océanium et de nombreuses institutions telles que l’Aquarium de la Rochelle, le FFEM et l’IFAW.

Concernant les plans de conservation : Plan d’action pour la conservation du Lamantin d’Afrique, Rapport National sur la stratégie de conservation du Lamantin ouest africain (Trichechus senegalensis) du Gabon, Sauvetage et suivi de Lamantins (Trichetus senegalensis) au Sénégal.

Présentation des Lamantins, en anglais
(Source : BBCEarth)

Les menaces sur les Lamantins
(notez aussi le petits qui tête à 1 minute 35)
(Source : Channel AGG)

Le travail de chercheurs pour la protection des Lamantins, en anglais.
Les chercheurs souhaitent développer un système audio pour éloigner les Lamantins des bateaux, des débuts prometteurs.
(Source : National Geographic)

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion