86 % des Français réclament une interdiction des OGM

Autour de la Terre Ajouter un commentaire

Le sondage réalisé, par téléphone, pour Greenpeace par l’institut CSA, les 13 et 14 septembre 2006, révèle que 86% des Français interrogés sont favorables à l’interdiction des OGM. Si 58 % des personnes interrogées demandent une interdiction temporaire de la production et de la consommation d’OGM, le temps d’évaluer leurs conséquences sur l’environnement et la santé, 28 % vont jusqu’à demander leur interdiction pure, simple et définitive. Un record !

OGM-francais-avis

(Source : Coloc’A Terre, Emilie BEAUDOIN)


Selon la législation européenne sur la sécurité alimentaire, les OGM doivent être soumis à des analyses scientifiques et à une procédure d’autorisation avant de pouvoir être commercialisés. Les OGM non autorisés ne peuvent en aucun cas entrer dans la composition des denrées alimentaires ou des aliments pour animaux. Des contrôles sont régulièrement effectués par les producteurs européens qui importent des denrées susceptibles d’être génétiquement modifiées comme le riz, le maïs ou le soja.
Ce sont les autorités des États membres qui doivent contrôler les produits importés sur leur territoire et empêcher la commercialisation des lots contaminés. Certains États membres effectuent des contrôles additionnels sur les produits certifiés pour s’assurer que le système est correctement appliqué. En France, les analyses réglementaires sur les OGM sont placées sous la responsabilité de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) et sont effectuées par le laboratoire de Strasbourg.

Mais en août dernier, la Commission européenne a du renforcé ses contrôles en urgence à la suite de scandales sur du riz transgénique chinois (commercialisés en Allemagne, France et Grande-Bretagne) et du riz OGM américain (LL RICE 601) vendus en Europe et en France… Depuis cette date, pour pouvoir être importés dans l’Union européenne, les lots de riz doivent systématiquement avoir été préalablement analysés par un laboratoire agréé au moyen d’une méthode validée.

Ces affaires de contamination de notre alimentation par des OGM non autorisés et potentiellement allergènes révèlent au grand jour les risques réels de contamination généralisée des denrées à la base de l’alimentation mondiale par des OGM et la carence des pouvoirs publics à les contrôler et les éviter!

Voir les articles: Ecoblog/Guide des produits avec ou sans OGM, Greenpeace/86 % des Français réclament une interdiction des OGM et Actu-environnement/Les OGM inquiètent plus que jamais les Français.

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion