40 causes de mortalité des abeilles : il est temps d’agir

Autour de la Terre Ajouter un commentaire

La mortalité des abeilles observée depuis les années 80 atteint des sommets. En France, ce taux représente 30 à 35% des populations. Un phénomène qui s’observe aussi à travers le monde. Certains états des USA ont vu chuter la population de leurs colonies jusqu’à 90%, 40% au Québec, 25% en Allemagne,… Les abeilles disparaissent et c’est alarmant…
Dans un rapport publié le 18 février 2009, l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a recensé plus de quarante causes à la mortalité des abeilles survenue depuis les années 1980. Elle identifie cinq catégories responsables de la mortalité de colonies d’abeilles. Notons les trois principaux.

Abeille_Emmanuel Boutet

(Source : Wikimedia/Emmanuel-Boutet, licence de documentation libre GNU)

  1. Agents biologiques : prédateurs, parasites, champignons, bactéries et virus. Certains pouvant être couplés. Par exemple, Varroa destructor, un ectoparasite acarien qui affaiblit l’abeille par des injections de toxines et provoque un stress important de la colonie. Celui-ci, autrefois spécifique à l’abeille asiatique (Apis cerana) avec laquelle il vit en équilibre, a maintenant étendu son champ d’action à Apis mellifera qui ne le supporte pas.
  2. Agents chimiques, plus de 5.000 produits phytopharmaceutiques commercialisés  constituent une cause de mortalité des abeilles. Ainsi les pesticides Cruiser ou Régent sont accusés d’être à l’origine d’une surmortalité d’abeilles par les apiculteurs et les associations environnementales.
  3. Dégradation de l’environnement, en particulier diminution de la biodiversité liée à l’agriculture intensive causant un manque de disponibilité en plantes pollinifères et mellifères.

Or, selon l’Institut National de Recherche Agricole (INRA), la survie ou l’évolution de plus de 80 % des espèces végétales dans le monde et la production de 84 % des espèces cultivées en Europe dépendent directement de la pollinisation par les insectes, pour l’essentiel des abeilles.
Le Sénat a donc décidé de mettre en place pour 2009 un plan d’urgence pour la préservation des abeilles. Cet amendement prévoit une analyse de la toxicité des substances chimiques, la création d’un institut scientifique et technique et la fondation dune filière interprofessionnelle.

Voir : Actu-Environnement/Plus de 40 causes de mortalité des abeilles recensés par l’Afssa et The Green Post Box/Le Sénat au secours des abeilles…

RSS Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous au flux RSS !

2 commentaires sur “40 causes de mortalité des abeilles : il est temps d’agir”

  1. Ju a écrit:

    Si seulement nous n’attendions pas à chaque fois qu’il soit trop tard ou presque pour agir…..
    Il faudrait que chacun fasse un peu attention tout au long de sa vie à ce qu’il achète et consomme pour, par exemple, son jardin. les désherbants qui ne font pas que désherber, les engrais soi-disant bio mais si on regarde bien en bas à droite du gros sac il y a un petit logo qui dit le contraire,…
    Nous sommes tous citoyens de la Terre, c’est à chacun de faire attention.

  2. Emilie Beaudoin a écrit:

    Et oui, nous sommes tous Coloc’A Terre 😉

    J’en profite pour vous donner un lien vers les articles qui vous aident à jardiner en prenant soin de l’environnement.

Proposer un commentaire


Développement Durable 2009 - Coloc'A Terre Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion